Décembre 28, 2022
Par Kurdistan Au Féminin
236 visites

IRAN / ROJHILAT – Né du meurtre de Jina Mahsa Amini, une jeune Kurde tuée pour un « voile mal porté », le soulèvement « Jin, Jiyan, Azadi » se poursuit en Iran et au Kurdistan oriental, malgré les massacres, arrestations, violences et exécutions.

La rage contre le régime iranien augmente progressivement alors que les manifestants pleurent les personnes qui ont été tuées par les forces du régime depuis que les manifestations ont éclaté pour la première fois après le meurtre de Jina Mahsa Amini, par la police des mœurs il y a 100 jours.

Hier (27 décembre), des commémorations ont eu lieu dans les villes kurdes de Mahabad, Bokan et Banê pour les commémorations du 40e jour du meurtre des manifestants tués par le régime iranien. Des centaines de personnes se sont rassemblées dans la ville de Mahabad pour commémorer Azad Hisên Pur, Mihemed, Ehmed, Galgeş et Kemal Ehmedpur. La foule scandait fréquemment des slogans anti-régime.

Une cérémonie a eu lieu avec la participation de centaines de personnes à Bokan pour commémorer Hiwa Cancan 40 jours après son assassinat par le régime iranien. Des slogans ont été scandés pour les martyrs lors de la cérémonie.

Des proches d’Aso Qadirê qui a été tué lors des manifestations dans la ville de Bane se sont rendus sur la tombe de leur bien-aimé et y ont déposé des fleurs.

Hier, les commémorations d’Ayal Heqî et d’Elî Êraq se sont transformées en manifestation dans la ville de Tabriz. Une autre commémoration a eu lieu pour Hemid Reza Ruh à Téhéran 40 jours après son assassinat.

Selon les dernières données de l’organisation iranienne des droits de l’homme, au moins 476 personnes, dont 64 enfants et 34 femmes, ont été tuées par les forces de sécurité lors des manifestations nationales en cours.

En outre, au moins 100 manifestants risquent actuellement d’être exécutés, condamnés à la peine de mort ou condamnés. C’est un minimum, car la plupart des familles sont sous pression pour rester silencieuses. On pense que le nombre réel est beaucoup plus élevé.

ANF




Source: Kurdistan-au-feminin.fr