Mars 5, 2022
Par Rebellyon
187 visites

Vendredi 4 mars, dans le cadre de la campagne d’actions « Bye Bye Bayer-Monsanto », une centaine de Faucheurs Volontaires ont bloqué le site chimique de BASF Agri Prod.

Communiqué des Faucheurs Volontaires

Une centaine de Faucheuses et Faucheurs Volontaires en provenance à toute la France se sont introduits ce matin sur l’usine de BASF de Genay au nord de Lyon, et l’occupent pour une durée indéterminée.

Cette firme est une multinationale de l’agrochimie qui, comme Bayer-Monsanto, est très présente dans la région lyonnaise où elle y produit, distribue et exporte nombre de ses pesticides.

BASF détient aussi les brevets sur les variétés Clearfield de colza et de tournesol pour lesquelles le gouvernement français refuse depuis 3 ans d’appliquer les décisions de la Cour de Justice de l’Union Européenne et les injonctions du Conseil d’État. Des semences OGM continuent à être produites, commercialisées et semées illégalement en France.

BASF produit et distribue aussi les herbicides qui sont utilisés sur ces variétés. Leur utilisation est un non-sens agronomique car les résistances d’adventices se développent, les eaux et les sols sont contaminés et pollués, la santé des utilisateurs, des consommateurs et de tout le vivant est fragilisée.

Les Faucheuses et Faucheurs Volontaires vont également vérifier dans cette usine la bonne application de la loi Egalim. En effet, depuis le début de cette année, il est interdit de produire en France des pesticides interdits dans d’autres pays.

Cette mobilisation s’inscrit dans la campagne d’actions Bye Bye Bayer-Monsanto » initiée par les collectifs rassemblés dans le cadre des Soulèvements de la Terre, dont le point d’orgue aura lieu à Lyon le 5 mars




Source: Rebellyon.info