La nuit du 12 au 13 avril, deux bornes de rechargement de voitures électriques ont été sabotées à l’angle du boulevard de Suisse, avec de la mousse expansive et à coups de marteau.

Le silence électrique ne nous fera pas taire sur ce qu’il produit de misère, de pollution et de cancers. Le nucléaire n’a comme horizon que l’expansion du monde capitaliste.

Refusons le néolibéralisme fascisant, peu importe son visage.

Ni nucléaire ni charbon

Ni Le Pen ni Macron




Source: Iaata.info