Octobre 5, 2016
Par Le Monde Libertaire
311 visites


par Pat de Botul le 5 octobre 2016

Le service public à peau de chagrin

Après les campagnes, puis les villes moyennes, c’est maintenant la capitale qui voit fermer ses bureaux de poste. En 10 ans Paris a perdu près d’un tiers de ses facteurs et factrices. Ces 18 derniers mois, 200 emplois et 10 bureaux de postes ont été supprimés et des dizaines d’autres fermetures sont déjà programmées. Pour rappel, l’État est actionnaire majoritaire et a bénéficié de 350 millions d’euros au titre du CICE (Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi), un avantage fiscal concernant les entreprises employant des salariés et équivaut à une baisse de leurs charges sociales….

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …




Source: