Jean-Pierre Grand, sénateur Les Républicains de l’Hérault

L’amendement qu’il présente propose que « la diffusion, par quelque moyen que ce soit et quel qu’en soit le support, de l’image des fonctionnaires de la police nationale, de militaires ou d’agents des douanes est punie de 15 000 euros d’amende lorsqu’elle est réalisée sans l’accord de l’intéressé. »

Cet amendement rendrait impossible la diffusion des images de violences policières. Celles-ci sont pourtant rarement diffusées par les grands médias, bien qu’elles se multiplient.


Article publié le 10 Déc 2019 sur Lepoing.net