Le S.N.U.(Service National Universel) est un programme institué par le gouvernement actuel, il sera le nouveau service militaire. Ce service n’aura qu’un seul objectif, celui de militariser la jeunesse pour la rendre plus obéissante. Le gouvernement à pris cette décision sans même demander leur avis aux concernés, nous les lycéens. Nous trouvons cela inacceptable et nous ne voyons pas cela comme une vraie démocratie.

Ce service militaire coûtera 1,8 milliards d’euros à sa création puis entre 6 Milliards par an pour son fonctionnement (rapport Sénatorial de 2017), il remplacera la Journée Défense et Citoyenneté, et il sera obligatoire pour les jeunes de 16 ans.

Obligatoire, dans le sens où dans le cas d’un refus ou d’un renvoi, l’individu concerné-e sera dans l’impossibilité de passer le code, le baccalauréat ou tout autre diplôme national.

Ce service militaire durera 1 mois, les jeunes seront encadrés par l’armée, ils vivront dans des internats et leurs journées commenceront avec levé du drapeau, hymne national, parcours-combat, entraînement physique intensif, réveil nocturne, etc…

À noter que, selon le gouvernement, « ce n’est pas un service militaire car, le maniement d’armes à feu n‘est pas encore au programme. » […]

Mais même sans l’usage d’armement militaire, l’armée fait quand même des accidentés, comme les célèbres « Jeunes d’Évreux », un évènement durant lequel, 29 adolescents « volontaires » du SNU, n’ont pas physiquement supporté de rester 1 heure sous la chaleur qui dépassait les 31 °C durant l’inauguration d’une statue de Charles de Gaulle.

3 d’entre eux ont étés très sérieusement touchés et ont dû être évacués par les pompiers.

Même si celui-ci reste le plus célèbre, des cas similaires ont été repérés dans tous les départements test du SNU. Les journées durent parfois 5h-23h, les repas sont jugés comme pas assez nourrissants et le sport est trop intensif.

Qui nous a demandé notre avis ?

Le SNU a été mis en place sans même un sondage de l’état sur l’avis des principaux concernés, nous pensons que c’est inacceptable et indigne d’une vraie démocratie.

Nous sommes Mouvement Anti-SNU, nous, un groupe de lycéennes et de lycéens qui pensent que ces milliards d’euros pourraient être bien mieux investis ailleurs, comme dans le budget des hôpitaux, l’écologie ou les retraites par exemple !

Nous sommes contre l’Ultranationaliste, le militarisme et la propagande d’état visant à promouvoir l’armée.

Il est hors de question de nous laisser dicter notre avenir, et de laisser une autre décision du gouvernement nous rapprocher de l’autoritarisme.

Nous vous invitons donc à parler autour de vous, à débattre, et à rejoindre le Mouvement Anti-SNU pour créer un monde meilleur.


Article publié le 21 Nov 2019 sur Rebellyon.info