Pourquoi cette action ? Lien de l’appel, contexte, est-ce qu’il y en a eu avant ?

La lutte des Gilets Jaunes a commencé sur les rond-points donc c’est intérressant de revenir aux sources. En effet, cela permet de gagner en visibilité car tout le monde ne vient pas aux manifestation du samedi (14h, place de la Comédie à Montpellier). De plus sur les ronds points on a l’occasion de toucher des personnes qui ne sont pas Gilets Jaunes mais qui pourraient le devenir.

L’appel est apparu sur facebook pour toucher du monde. Etant dans un creux du mouvement, c’est un bon moyen de se reconnecter avec d’autres personnes dans et hors du mouvement.

Description de l’action ? Combien de personnes, Quels sont les slogans ?

On était une cinquantaine de personnes au Macadam (et plusieurs dizaines au rond poit du Grand M) dans l’optique de se retrouver bien sûr mais surtout d’avoir un point de rdv, un lieu fixe où s’organiser. En plus un rond point est parfait pour les diffusions massives de tracts. Du coup le rdv devient régulier, tous les jeudis dès 18h au rond-point du Macadame !

L’ambiance était très sympa, nous avons chanté comme à notre habitude. Et on c’est pas gêné car on avait un micro. On a chanté par exemple : « des barricades, et des pavés » sur l’aire de supporter de foot.

Il y a deux ronds points à Saint Jean. On voulait ruser entre les différents ronds points et le péage routier. La présence policière est constante mais passive. Jusqu’à ce qu’ils viennet nous emmerder avec l’éclairage du rond-point.

Mais ça pas empêché la bonne ambiance de s’installer. Petit à petit nos prises de décisions collectives seront de plus en plus efficaces.

Le retour des ronds points occupés

Pourquoi cette cible ? L’ambiance générale ? Le dispositif policier ?

Pour en revenir aux keufs, 2 voitures pleines de gendarmes n’avaient rien d’autre à faire que de tourner autour du rond-point et du parking du supermarché attenant. CertainEs disent avoir vu au moins une voiture de la BAC…

Comme les stratégies de lutte depuis le début mélangent occupation et blocage, nous avons décidé de bloquer temporairement une fameuse chaîne de fastfood pas loin du rond point.

Les klaxons des automobilistes, toujours très nombreux, nous rappellent le très fort soutien, depuis le début, de la population.

Prises de paroles ? Interactions ?

J’ai pu entendre plusieurs prises de paroles qui précisaient les rdv du jeudi et d’éventuelles actions futures.

J’espère que la reprises des rond-points dépassera la fraternité retrouvée et la simple dif de tracts. En attendant, on vous donne rendez-vous tous les jeudis dès 18h au rond point Macadam à Saint Jean de Vèdas.

Une gilet jaune dtr


Article publié le 09 Oct 2019 sur Lepressoir-info.org