Janvier 20, 2022
Par Campagne BDS France
198 visites

C’était avec une grande satisfaction que, le 18 mai 2021, la campagne BDS France avait pris connaissance de la relaxe d’Olivia Zemor, directrice de publication d’Europalestine, poursuivie par le laboratoire pharmaceutique israélien TEVA, en raison de la publication d’un article relatant une action de boycott des médicaments génériques de ce laboratoire.

Voir notre communiqué publié en mai dernier sur ce procès : https://www.bdsfrance.org/communique-suite-a-la-relaxe-dolivia-zemor/ 

Cette relaxe confirmait, si besoin était, que la campagne BDS reste protégée par l’arrêt de la CEDH du 11 juin 2020.

Devant l’acharnement judiciaire que constitue aujourd’hui l’appel de la décision du tribunal lyonnais et la convocation à comparution d’Olivia Zémor le 27 janvier prochain devant la Cour d’Appel de Lyon, la campagne BDS France demande sa relaxe et appelle toutes les personnes soucieuses du respect du droit international, du respect des droits humains, de la liberté d’expression à participer aux rassemblements de protestation et au rassemblement de soutien devant la Cour d’Appel de Lyon le jeudi 27 janvier à partir de 12h30, 1 Rue du Palais de Justice (quai Romain-Rolland) LYON 5°. Ce rassemblement se tiendra dans le respect des règles sanitaires en vigueur.

La campagne internationale BDS continuera jusqu’à ce que la liberté et la justice pour le peuple palestinien soient enfin établies.

La Campagne BDS France

Date d’origine : 20/01/2022




Source: Bdsfrance.org