Septembre 5, 2022
Par Lundi matin
241 visites

On a parfois le sentiment que la pensĂ©e critique tourne en rond. Que chaque petit dĂ©tail de notre quotidien comme toute mĂ©ga-structure institutionnelle ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© dĂ©cortiquĂ©s, analysĂ©s et contextualisĂ©s dans les rĂ©gimes de pouvoir qui nous enserrent, nous calibrent, nous tiennent. Juliette Volcler vient justement prouver le contraire. Depuis plusieurs annĂ©es, la chercheuse s’intĂ©resse Ă  une dimension du rĂ©el Ă  la fois proche et omniprĂ©sente mais impensĂ©e : le son. Le son comme arme et ses usages policiers et militaires, le son comme dispositif de contrĂŽle et de manipulation et plus rĂ©cemment dans son dernier ouvrage paru Ă  La DĂ©couverte , le son comme orchestration du quotidien. De la musique d’ascenseur, aux annonces de la SNCF, des publicitĂ©s au maintien de l’ordre, Juliette Volcler raconte et explique comment nos oreilles sont elles aussi un champs de bataille.

À voir lundi 5 septembre Ă  partir de 20h :

Cet entretien a été enregistré au mois de juillet. La nouvelle formule de lundisoir commencera la semaine prochaine.

Version podcast

Pour Ă©couter nos lundisoir en conduisant ou en repassant, c’est par ici :

Pour vous y abonner, des liens vers tout un tas de plateformes plus ou moins crapuleuses (Apple Podcast, Amazon, Deezer, Spotify, Google podcast, etc.) sont accessibles par ici.

En attendant

Vous pouvez visionner les lundisoir prĂ©cĂ©dents :

Qu’est-ce que l’esprit de la terre ? Avec l’anthropologue Barbara Glowczewski

Retours d’Ukraine avec Romain HuĂ«t, Perrine Poupin et Nolig

DĂ©missionner, bifurquer, dĂ©serter – Rencontre avec des ingĂ©nieurs

Anarchisme et philosophie, une discussion avec Catherine Malabou

« Je suis libre… dans le pĂ©rimĂštre qu’on m’assigne Â»

Rencontre avec Kamel Daoudi, assigné à résidence depuis 14 ans

Ouvrir grandes les vannes de la psychiatrie ! Une conversation avec Martine Deyres, rĂ©alisatrice de Les Heures heureuses.

La barbarie n’est jamais finie avec Louisa Yousfi :

Virginia Woolf, le fĂ©minisme et la guerre avec Naomi Toth :

Katchakine x lundisoir

Françafrique : l’empire qui ne veut pas mourir Avec Thomas Deltombe & Thomas Borrel

Guadeloupe : État des luttes avec Elie Domota

Ukraine avec Anne Le Huérou, Perrine Poupin & Coline Maestracci

Comment la pensée logistique gouverne le monde

Mathieu Quet

La psychiatrie et ses folies

Mathieu Bellahsen

La vie en plastique – une anthropologie des dĂ©chets avec MikaĂ«la Le Meur

DĂ©serter la justice :

Anthropologie, littĂ©rature et bouts du monde, les Ă©tats d’ñme d’Éric Chauvier

La puissance du quotidien : fĂ©minisme, subsistance et « alternatives Â»

GeneviĂšve Pruvost

Afropessimisme, fin du monde et communisme noir

Norman Ajari

L’étrange et folle aventure de nos objets quotidiens

Jeanne Guien, Gil Bartholeyns et Manuel Charpy

Puissance du féminisme, histoires et transmissions

Fondation Luma : l’art qui cache la forĂȘt

De si violentes fatigues. Les devenirs politiques de l’épuisement quotidien

Un entretien avec Romain Huët.

L’animal et la mort, entretien avec l’anthropologue Charles StĂ©panoff.

Rojava : y partir, combattre, revenir. Rencontre avec un internationaliste français

Une histoire écologique et raciale de la sécularisation, entretien avec Mohamad Amer Meziane.

Que faire de la police Avec Serge Quadruppani, Iréné, Pierre Douillard-LefÚvre et des membres du Collectif Matsuda.

La révolution cousue main, une rencontre avec Sabrina Calvo à propos de couture, de SF, de disneyland et de son dernier et fabuleux roman Melmoth furieux.

LaDettePubliqueCestMal et autres contes pour enfants, une discussion avec Sandra Lucbert.

Pandémie, société de contrÎle et complotisme, une discussion avec Valérie Gérard,Gil Bartholeyns, Olivier Cheval et Arthur Messaud de La Quadrature du Net.

Basculements, mondes émergents, possibles désirable, une discussion avec JérÎme Baschet.

Au cƓur de l’industrie pharmaceutique, enquĂȘte et recherches avec Quentin Ravelli

Vanessa Codaccioni : La sociĂ©tĂ© de vigilance

Comme tout un chacune, notre rĂ©daction passe beaucoup trop de temps Ă  glaner des vidĂ©os plus ou moins intelligentes sur les internets. Aussi c’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons dĂ©cidĂ© de nous jeter dans cette nouvelle arĂšne. D’exaltations de comptoirs en propos magistraux, fourbis des semaines Ă  l’avance ou improvisĂ©s dans la joie et l’ivresse, en tĂȘte Ă  tĂȘte ou en bande organisĂ©e, il sera facile pour ce nouveau show hebdomadaire de tenir toutes ses promesses : il en fait trĂšs peu. Sinon de vous proposer ce que nous aimerions regarder et ce qui nous semble manquer. GrĂące Ă  lundisoir, lundimatin vous suivra jusqu’au crĂ©puscule. « Action ! Â», comme on dit dans le milieu.




Source: Lundi.am