Décembre 4, 2022
Par Le Monde Libertaire
197 visites

Mais d’abord, nous devons vous demander votre aide.
Lorsque la Russie a envahi l’Ukraine, en février 2022, nous avons décidé d’élargir notre champ d’action en soutenant les prisonniers anti-guerre. Jusqu’alors, nous n’avions soutenu que les prisonniers anarchistes et antifascistes. Cependant, en octobre 2022, nous avons épuisé la quasi-totalité des fonds destinés à soutenir les prisonniers anti-guerre et nous avons décidé de lancer une collecte de fonds sur le site de crowdfunding Firefund.

Participez à notre effort de collecte de fonds en faisant un don et en partageant notre appel – il ne reste que 3 jours pour atteindre notre objectif !
Soutenez notre campagne de collecte de fonds sur Firefund : https://www.firefund.net/antiwarprisoners2022

En ce moment, nous n’avons pas beaucoup de bonnes nouvelles à partager, mais nous en avons un peu.

Yulia Tsvetkova

Yulia Tsvetkova a finalement été innocentée de toute accusation.
Yulia Tsvetkova est une militante féministe locale de Komsomolsk-na-Amure, dans l’Extrême-Orient russe.
Depuis février 2019, elle subissait des pressions de la part des autorités, et était finalement visée par des accusations complètement ridicules : diffusion de “propagande gay” et de “pornographie”. En raison de son activisme féministe, une vaste campagne a été menée pour la soutenir. Les accusations ont été annulées puis ont refait surface plusieurs fois, jusqu’à l’acquittement final le 22 novembre par la cour d’appel de Khabarovsk.
Il a également été annoncé que Tsvetkova avait quitté la Russie.
Elle a accordé une interview intéressante à Russian Forbes, dans laquelle elle a souligné que la répression avait en fait commencé lorsqu’elle a réalisé une pièce de théâtre sur l’histoire des répressions politiques en URSS et dans le Goulag.

Peines probatoires pour des résistants à la guerre à Cherepovets

Le service d’information activiste Activatica rapporte que des jeunes de 16 et 17 ans accusés d’avoir lancé des cocktails molotov dans un centre de recrutement militaire de la ville de Cherepovets le 8 mai ont été condamnés à des peines probatoires en raison de leur jeune âge.

Il existe plusieurs nouveaux résistants à la guerre par action directe. Leurs adresses peuvent être trouvées par le biais des initiatives Solidarity Zone et Tales for political prisoners , que nous avons listées dans cette mise à jour :

Ruslan Zinin

La détention provisoire de Ruslan Zinin, résistant à la guerre, a été prolongée jusqu’au 26 février.
Le 26 septembre, Ruslan Zinin s’est présenté dans un centre de recrutement militaire à Ust-Ilimsk en Sibérie avec un fusil à canon scié. Après une discussion au sujet d’un de ses amis mort au front en mars, on prétend que Ruslan a blessé un officier de l’armée avec ledit fusil. Une vidéo des événements est disponible ici. Le cousin de Ruslan était sur le point d’être incorporé dans l’armée ce jour-là.
Ruslan est soupçonné de tentative de meurtre sur un fonctionnaire, ce qui peut entraîner une peine de prison de 12 ans à la perpétuité. L’officier blessé n’est pas mort.

Rouslan a été transféré d’Oust-Ilimsk à Irkoutsk, où, le 21 novembre, sa période de détention provisoire a été prolongée jusqu’au 26 février.

Si votre pays dispose encore d’un service postal vers la Russie, vous pouvez écrire un courrier de soutien à Ruslan aux adresses suivantes :
Zinin Ruslan Aleksandrovich 1997 g.r. SIZO-1, ul. Barrikad 64, 664019 Irkutsk Russie

Sinon, vous pouvez écrire des lettres de soutien via l’e-mail de la Croix Noire Anarchiste de Moscou,
[email protected]
Les lettres doivent être rédigées en russe. (Vous pouvez utiliser google translate pour vous aider).

Andrey Bogdanov

Le prisonnier anti-guerre Andrey Bogdanov a besoin de soins médicaux appropriés.
Andrey Bogdanov, 60 ans, résiste à la guerre depuis le début et a été condamné à une amende pour s’être exprimé. Lorsque quelqu’un a lancé un cocktail molotov sur un centre de recrutement militaire dans sa ville natale de Zelenopodolsk, au Tatarstan, les autorités l’ont rapidement arrêté et jeté en prison. Andrey est défiant et de bonne humeur, mais l’administration pénitentiaire ne lui fournit pas les soins médicaux dont il a besoin. Au cas où vous liriez le russe, voici les directives à suivre pour exiger de sa maison d’arrêt qu’elle lui fournisse des soins médicaux appropriés

Si votre pays dispose encore d’un service postal vers la Russie, vous pouvez écrire à Andrey à l’adresse suivante :
Andrey Nikolaevich Bogdanov 1962 g.r.
SIZO-5 ul. K. Libknekhta 1, g. Chistopol
422980 Respublika Tatarstan Russie

Sinon, vous pouvez écrire des lettres de soutien via l’e-mail de la Croix Noire Anarchiste de Moscou,
[email protected]
Les lettres doivent être rédigées en russe.

Vladlen Menshikov

Soutenez Vladlen Menshikov, soupçonné d’être un saboteur ferroviaire anti-guerre.
Le 30 septembre, les médias locaux de la région de Sverdlovsk ont annoncé l’arrestation de Vladlen Menshikov, 29 ans. Il est soupçonné d’avoir tenté un sabotage ferroviaire entre les gares de Rezh et Striganovo, où sont transportées des fournitures militaires russes.
La police a publié une vidéo de son interrogatoire, dans laquelle il déclare être contre la guerre et le régime actuel en Russie, et où on lui présente quelques méthodes de sabotage du transport ferroviaire.
Vladlen Menshikov a été contacté par l’initiative “Solidarity Zone” et accueille toutes sortes de soutien. Vladlen est actuellement détenu dans un isolement total, donc toute forme de soutien pourrait lui remonter le moral.

Si votre pays dispose encore d’un service postal vers la Russie, vous pouvez écrire à Vladlen à l’adresse suivante :
Vladlen Alekseevich Menshikov
SIZO-1 ul. Repina 4
620019 g.Yekaterinburg Russie

Sinon, vous pouvez écrire des lettres de soutien via l’e-mail de la Croix Noire Anarchiste de Moscou,
[email protected]
Les lettres doivent être rédigées en russe.

Andrey Petrauskas

L’anniversaire du prisonnier anti-guerre Andrey Petrauskas approche !
Andrey est soupçonné d’avoir commis un incendie criminel contre un centre de recrutement militaire à Krasnoyarsk le 3 octobre.
Les images de la caméra de vidéosurveillance de l’action sont disponibles ici.
Andrey a été arrêté 4 jours plus tard, et est maintenant accusé de “terrorisme”. Il a été envoyé à la maison d’arrêt (SIZO) numéro 1 de Krasnoyarsk, qui est connue pour ses tortures. Le 4 décembre, Andrey aura 24 ans.
Vous pouvez lui envoyer des messages de soutien en ligne via le système russe FSIN-Pismo, si vous parvenez à passer l’interface en langue russe.

Si votre pays dispose encore d’un service postal vers la Russie, vous pouvez écrire à Andrey à l’adresse suivante :
Andrey Vadimovich Petrauskas 1998 g.r.
SIZO-1, ul. Respubliki 72, 660075 Krasnoyarsk Russie

Sinon, vous pouvez écrire des lettres de soutien via l’e-mail de la Croix Noire Anarchiste de Moscou,
[email protected]
Les lettres doivent être rédigées en russe.

Roman Nasryev (à gauche) et Alexey Nuriev

Soutien aux musiciens anti-guerre Roman Nasryev et Alexey Nuriev
Roman Nasryev et Alexey Nuriev ont été arrêtés le 11 octobre. Ils sont soupçonnés d’un incendie criminel contre le bâtiment de l’administration de la ville de Bakal, dans la région de Tcheliabinsk.
Ils ont d’abord été accusés de “dommages matériels”, mais le FSB (Service fédéral de sécurité) s’en est rapidement mêlé, et ils sont désormais placés en détention provisoire pour terrorisme. Ils risquent une peine de prison allant de 15 ans à la perpétuité.

Les suspects sont membres du groupe de rock local Room32. Certains de leurs concerts sont disponibles sur leur chaîne YouTube.

Si votre pays dispose encore d’un service postal vers la Russie, vous pouvez leur écrire des lettres de soutien à l’adresse suivante :
Roman Raifovic Nasryev 1995 g.r.
SIZO-7 ul. Kommuny d. 70, 454091 Chelyabinsk Russie
Alexey Talgatovich Nuriev
SIZO-7 ul. Kommuny d. 70, 454091 Chelyabinsk Russie

Sinon, vous pouvez écrire des lettres de soutien via l’e-mail de la Croix Noire Anarchiste de Moscou,
[email protected]
Les lettres doivent être rédigées en russe.

Continuez à soutenir les prisonniers en Russie
Vous pouvez trouver les adresses de contact de tous les prisonniers en Russie soutenus par nous ici : https://wiki.avtonom.org/en/index.php/Category:Currently_imprisoned_in_Russia




Source: Monde-libertaire.fr