Janvier 14, 2022
Par CNT
304 visites


Sommaire :

-  CNT Morlaix communiquĂ©

-  Rythmes scolaires Ă  Brest

-  Gilets jaunes : bilan et perspectives

-  Hent, par les racines

-  Hommage Ă  Osvaldo Bayer

-  La bouffonne

-  Youth For Climate Brest communiquĂ©

-  Le bruit des larmes / Poteaux de Satory

-  Raimbaud Warrior

Édito :

Liquidation totale ! Tout doit disparaĂźtre : conquis sociaux, retraites par rĂ©partition, assurance chĂŽmage, sĂ©curitĂ© sociale


Ouvrier·Úre·s usé·e·s, militant·e·s fiché·e·s, migrant·e·s traqué·e·s, dĂ©lit de solidaritĂ©, dĂ©ni d’humanitĂ©, syndicalistes sanctionné·e·s, manifestant·e·s verbalisé·e·s, professeur·e·s blĂąmé·e·s, licĂ©en·ne·s agenouillé·e·s, libertĂ© cadenassĂ©e, grĂ©vistes nassé·e·s, Gilets jaunes tabassé·e·s
 la rĂ©pression est gĂ©nĂ©ralisĂ©e : faites place propre car Black Rock vient faire son Black Friday auprĂšs de notre Grand VRP qui lui vend nos vies.

En descendant dans la rue, les travailleur·ses ne se battent pas seulement pour leur retraite mais aussi pour un modĂšle de sociĂ©tĂ© solidaire. Actions spontanĂ©es, blocages stratĂ©giques, happening crĂ©atifs, caisses de grĂšve, projections engagĂ©es, cantines collectives, rencontres interprofessionnelles
 La CNT interpro-Brest salue l’interlutte brestoise et toutes initiatives qui apportent du souffle au mouvement contre la rĂ©forme des retraites.

C’est dans la rue que nous luttons et que nous esquissons le modĂšle d’une sociĂ©tĂ© fondĂ©e sur l’entraide et l’autogestion. En tant qu’anarcho-syndicaliste, notre drapeau rouge et noir se situe entre le monde su travail et l’utopie Ă  construire, un pied dans le cortĂšge de tĂȘte et l’autre dans le dĂ©filĂ© syndical.

Au moins pourrons-nous dire, quand nous finirons cassĂ©s en deux, que c’est Ă  cosse de la Besogne et non d’avoir courbĂ© l’échine. Autogestionnaires, nous savons que les barriĂšres les plus difficiles Ă  abattre sont en nous, hĂ©ritage de notre Ă©ducation ? sur le chemin de notre Ă©mancipation, afin de ne pas se laisser aller Ă  la rĂ©signation, il nous faut agir chacun·e selon nos moyens, sans perdre de vue notre projet global de transformation sociale. Pour cela, il faut d’abord se convaincre que nous sommes tous·tes lĂ©gitimes pour lire, Ă©crire et prendre la parole…

Voici donc apportĂ©s Ă  tire d’aile, les textes butinĂ©s ça et lĂ , textes de camarades ou de militant·e·s rencontré·e·s au fil des luttes. Nous commençons par souhaiter la bienvenue Ă  la nouvelle nĂ©e, CNT-Morlaix en publiant leur premier tract de manif ; puis nous reviendrons sur le rĂ©forme des rythmes scolaires Ă  Brest (cf. Papillon Noir #1) ; place ensuite Ă  une analyse fouillĂ©e du mouvements des Gilets jaunes ; suivie de chroniques culturelles : Hent, par les racines et un hommage Ă  Osvaldo Bayer ; un texte signĂ© la bouffonne, artiste en grĂšve ; un communiquĂ© de Youth For Climate Brest ; des poĂ©sie anarchistes ; et enfin, un appel Ă  tous les Raimbaud Warrior !

Que ce Papillon Noir #2 qui s’est posĂ© entre vos mains vous apporte poĂ©sie et rĂȘvolte.






Source: Cnt-f.org