Disponible aussi par correspondance auprès de Publico

N’oubliez pas de vous abonnez ici !

Et le Monde Libertaire est un bi-média : le journal papier et le site internet !

EDITO : 

Dans l’Histoire de notre mouvement, l’Anarchisme, le progrès technique a très souvent été mis en corrélation avec le progrès social.
Par exemple, dans Paroles d’un Révolté, Pierre Kropotkine envisageait les progrès des techniques agricoles comme facteur d’émancipation dans le monde paysan.
C’était à la fin du XIXème siècle et l’espoir dans les vertus émancipatrices de la technologie était de mise dans les mouvements de luttes sociales. Le folklore anarchiste de l’époque allait même jusqu’à imaginer se débarrasser de la tutelle bourgeoise grâce à la Science : le Savoir et la Dynamite auraient dû suffire à renverser le monde capitaliste.
Aujourd’hui, nous constatons que cette saloperie a survécu aux coups de boutoir de nos ancêtres et que les techno-sciences sont une arme au service du Capital.
Le Monde n’a fondamentalement pas changé de structure et les dominants ont fait de l’avancée technologique une arme et une source de profits faramineux.
A tel point que le substrat de nos vies, la Terre, s’en retrouve en danger vital.
Car plus personne ne peut le nier : le réchauffement climatique qui met en péril la survie de notre espèce et de nombreuse sortes d’animaux, est bien le fait de l’activité technologique humaine telle qu’elle est pratiquée depuis l’ère industrielle, c’est à dire depuis la fin du XVIIIème siècle.
Il nous paraît évident que seule une décroissance économique mondialisée nous permettra d’éviter le pire.
La relocalisation de l’économie pour économiser de l’énergie est absolument nécessaire pour freiner
ce phénomène délétère.
Mais il interroge aussi notre rapport aux technologies en général qui sont énergivores et très souvent à l’origine d’un énorme gaspillage et d’une modification très inquiétante des comportements humains…
C’est à une telle réflexion à propos des Technologies que notre journal, Le Monde Libertaire vous invite ce mois de Février 2019.