Mais il n’est (toujours) pas parvenu… Malgré les nombreuses sollicitations de milliardaires russes et qataris, le journal aux dents longues a su préserver son indépendance. Pour le prouver, l’équipe du mensuel invite chacun et chacune à découvrir son numéro d’avril (qui traite justement du « refus de parvenir »). Ça se passe ce soir, lors du désormais très couru apéro de sortie – tous les membres en vue de la jet-set marseillaise en seront. Attention, places limitées ! Gratuit pour les chatons virtuels.