Jeudi matin à Vannes, les lycéens de Lesage bloquaient l’accès à leur lycée. Jusqu’à présent, aucun lycée vannetais n’avait vu de réelles mobilisations collectives. Ces jeunes ont alors convergé jusqu’à l’esplanade du port, point de départ de la manifestation intersyndicale. En ce début d’après-midi ensoleillé, plus de 2.500 personnes se sont alors regroupées pour partir en manifestation, dont des camarades de la FA, portées par l’enthousiasme de cette jeunesse. Forts de ce nombre, les cortèges syndicaux ont allongé le parcours initialement prévu et négocié avec la Préfecture, obligeant la police à s’adapter, jetant toutefois un certain trouble dans quelques têtes syndicales un peu trop timorées.
A Lorient, ce sont plus de 4.000 personnes ont manifesté, lycéens et lycéennes en tête. Le défilé est passé devant le local du PS, lequel était protégé par 2 camions de flics ! Mauvaise conscience de ces zozos au service du Capital ?
Si on ajoute Belle-île et Pontivy, plus de 7.000 personnes ont occupé les rues morbihannaises le 31 mars, soit plus du double que le 9 mars !

Source : Un camarade de la FA Lorient