Le mois dernier, Johanna Rolland, la maire de Nantes, a fait expulser violemment, après vingt-quatre heures d’occupation, l’école des beaux-arts désaffectée, réquisitionnée par diverses associations pour mettre à l’abri les “mineurs isolés étrangers”…




Source: