Disponible aussi par correspondance directement ICI !

N’oubliez pas de vous abonnez ici !

Et le Monde Libertaire est un bi-média : le journal papier et le site internet !

Édito :

– Anare ma sœur anare, ne vois-tu rien venir ?
— Je ne vois rien que le soleil qui poudroie, et l’herbe qui verdoie. Et, si nous ne faisons rien, l’avenir qui merdoie… »

L’avenir est sombre, un vent mauvais semble pousser les États toujours plus à droite. Haro sur les électeurs et électrices qui ont offert le pouvoir à des Bolsonaro, Orbán, Duda ? Trop facile…

En France, au premier tour, ils et elles étaient plus de 11 millions à choisir un des trois candidats émargeant à l’extrême droite, un peu plus à choisir le président des flics qui cognent ou la candidate de la droite prête à cogner.
Soit 23 millions de personnes (64,91 % des suffrages exprimés) ayant librement, délibérément souhaité donner le Pouvoir à qui leur promettait plus de rigueur, d’ordre, de contraintes. On oubliera les autres candidat·e·s…

Alors oui, manifestement il va falloir agir pour éviter la dérive vers toujours moins de libertés, toujours moins de solidarité, toujours moins de perspectives optimistes.
Sombres nuages.

Et puis l’éclaircie : 8 diplômé·e·s de l’école d’ingénieur·es agronomes qui remettent en cause ce qu’on leur a présenté comme une réussite. Ce sont ensuite les normalien·ne·s de Normale sup qui se lancent dans la contestation. Le réveil ne se limite pas aux fabriques d’élite…
Pas de trêve estivale pour la révolte.

Pour le Monde libertaire, si… Rendez-vous pour le numéro d’été. En attendant, bonne lecture.





Source: Grainedanar.org