Disponible aussi par correspondance directement ICI !

N’oubliez pas de vous abonnez ici !

Et le Monde Libertaire est un bi-média : le journal papier et le site internet !

Édito

Qui n’a jamais reçu cette remarque cinglante ?
Eh bien, justement, nous te proposons de t’occuper de tes affaires. Avec d’autres…
Regarde autour de toi : syndicats, associations, organisations, l’engagement ne fait plus recette.

Tous les jours est favorisé l’isolement. Cartes de crédit, ordinateurs et mobiles nous permettent d’organiser nos achats et démarches sans contact avec le moindre humain. Les services publics, notre bien commun, sont détricotés dans l’indifférence quasi générale.

Quelle réponse apportée ? Commencer par s’occuper de soi à la quête du « bien-être » ? Jean-Luc nous en parle. Il nous parle également d’un combat local… Alors s’engager localement dans un collectif de défense d’intérêts (au sens noble) locaux ? Lutter pour ne plus courber l’échine devant une loi décidée en notre nom ? Devant des actionnaires et des patrons qui profitent de notre travail ?

Se battre seul ? À éviter…

Se mettre en marge de cette société mortifère ? Rappelle-toi : quand tu es dans la marge tu restes dans le cahier. La marge, c’est cette bande étroite que te laissent les tenants de la page. On tolère tes annotations, tes remarques « révolutionnaires » à condition que tu ne franchisses pas la ligne qui te tient à l’écart de là où tout se joue.

Alors, occupons-nous de nos affaires, solidairement, sortons des marges.

À lire pour avoir envie d’actions communes l’article sur les IWW. À lire pour comprendre que l’engagement est toujours possible, l’article sur des femmes en lutte dans le monde arabe.

À lire le témoignage d’une aide à domicile, membre du Collectif national et régional IDF de la force invisible des aides à domicile… Se battre seul ? À éviter…

Bonne lecture.




Source: Grainedanar.org