Avril 27, 2017
Par Non Fides
331 visites


Il y a plusieurs années au cours d’une élection, un célèbre journaliste italien invita ses lecteurs à se pincer le nez et accomplir leur devoir de citoyens en votant pour le parti qui était alors au pouvoir. Le journaliste était bien conscient que pour les gens ce pouvoir dégageait la puanteur de décennies de pourrissement institutionnel – abus de pouvoir, corruption, transactions sales – mais la seule alternative politique disponible, la gauche, semblait d’encore plus mauvais augure. Il n’y avait pas d’autre choix que de se boucher le nez et de voter pour les dirigeants déjà au pouvoir.


Les Illusions Gauchistes




Source: