Avril 30, 2020
Par Le Monde Libertaire
292 visites

Mardi 17 mars, midi. Nous entrons dans une pĂ©riode de confinement contraint et nĂ©cessaire. Et ça vous fait quoi d’ĂȘtre confinĂ© ? Sur proposition de Pierre, chaque jour un tĂ©moignage personnel sur le jour d’avant.

Chroniques au jour le jour

30/04/2020
Une chronique de Madeleine Proust
Si on m’avait dit qu’un jour je devrais me signer un mot pour avoir le droit de sortir de chez moi
 Eh ben j’y aurais pas cru ! oh, mais, on aura tout vu hein ! 

Dis Simone, les gendarmes ils ont voulu mettre une amende au Jean-Louis parce qu’il n’avait pas son attestation sur son smartphone !
Mais il s’est pas dĂ©montĂ©, lui hein ! Dis, il s’est pas laissĂ© faire !
Il leur a dit « Depuis quand chaque citoyen doit avoir un smartphone ? C’est la dictature ou bien ? Hein mettez-nous une puce sous la peau tant qu’vous y ĂȘtes ! »
Ah il Ă©tait feu en colĂšre hein. Ah ben les gendarmes ils ont Ă©tĂ© tout dĂ©confits et pi ils l’ont laissĂ© passer.
Nan mais dis, on veut bien respecter les rĂšgles mais faut pas nous prendre pour des moutons pi des Ăąnes. Hein toi Simone ?
Le Jean-Louis, y dit, l’ironie du sort, c’est que l’histoire se souviendra d’un pays, la France, qui a Ă©tĂ© mis en arrĂȘt par un gouvernement qui s’appelle En Marche ! Elle est pas mal celle-lĂ  !

Comment ĂȘtre immunisĂ© quand on est confinĂ©s ? Alors, si j’ai bien compris: Pour pas s’contaminer, faut se confiner, pour se dĂ©confiner, faut ĂȘtre immunisĂ© mais pour ĂȘtre immunisĂ©, faut se faire contaminer pi pour se faire contaminer, y faut s’dĂ©confiner! Pi aprĂšs alors, on va se reconfiner? On n’est pas sorti de l’auberge, nom de dzi!
Pi alors avec leurs discours ! Y nous parlent pendant des heures de temps pour ne rien dire ! Comme que comme, le plus dur pour un homme politique, c’est d’avoir assez d’mĂ©moire pour se rappeler de c’qu’il ne faut pas dire !
Justement en voilĂ  encore une bonne : La Sibeth Naj… Nadj, la porte-parole du gouvernement elle a dit que le 11 mai, l’école sera facultativement obligatoire sur la base du volontariat non bĂ©nĂ©vole.
Faudrait une porte-parole interprùte pour traduire ce qu’elle veut dire !

Pi en plus, le 11 mai, c’est la journĂ©e mondiale des espĂšces menacĂ©es. Ah ils les feront toutes ! C’est pas Dieu possible ! Faut le voir pour le croire !
Le voir
 j’ai RV Ă  mon ophtalmo qui Ă©tait le 30 avril. Oh ben il a annulĂ©. Oh je l’avais pris en 2015, dis ! Ben dis donc, si y faut rattendre 3 ans, on veut devenir aveugle !

Le gouvernement nous annonce le dĂ©confinement Ă  l’horizon ! Mais j’ai regardĂ© dans le dictionnaire le mot horizon : C’est une ligne imaginaire qui recule au fur et Ă  mesure qu’on s’en approche. Eh ben, on n’est pas prĂšs de dĂ©confiner !
Lola « Madeleine Proust » Sémonin

Pour retrouver les chroniques de la 6e semaine
Pour retrouver les chroniques de la 5e semaine
Pour retrouver les chroniques de la 4e semaine
Pour retrouver les chroniques de la 3e semaine
Pour retrouver les chroniques de la 2e semaine
Pour retrouver les chroniques de la 1Ăšre semaine




Source: Monde-libertaire.fr