Janvier 16, 2022
Par Le Monde Libertaire
207 visites

Dans ce bref essai, l’historien Laurent Joly remet les pendules à l’heure à propos du nouveau chef de fil de l’extrême droite en montrant comment il manipule les faits et les vérités historiques avec un objectif unique de les utiliser pour en faire un outil de combat au service du nationalisme ethnique.

En quatre chapitres, l’auteur replace l’auteur du Figaro dans les différentes familles historiques de l’extrême droite française prônant depuis Maurice Barrès, Édouard Drumont et Charles Maurras, les figures tutélaires des droites nationalistes, qui ont fusionné les différentes familles du fascisme à la française. Même si elle introduisait une complexité supplémentaire, l’auteur aurait pu ajouter que le petit reporter politicien s’inspire également de l’extrême droite sioniste aux relents racialiste et fascisant, comme les partis Lehi et du Kach.

La lecture des événements l’inscrit uniquement à le situer dans un débat franco -français. L’objectif de Zemmour est d’unifier les droites. Pour ce faire, il doit imposer une contre vérité historique en réécrivant le récit des années sombres. Il reprend le thème utilisé par les collabos lors de leur procès pour intelligence avec l’ennemi en 1944 -1945, la théorie du bouclier (Pétain) et de l’épée (De Gaulle) en négligeant un point central : le second avait été condamné mort par contumace par le premier en 1940. Zemmour, gêné aux entournures par cette posture, utilise un deuxième argument tout aussi mensonger sur le plan historique : Vichy aurait protégé les Juifs français en abandonnant les Juifs étrangers à l’extermination. Outre, l’abjection morale de tenir un tel raisonnement, il est historiquement faux. Laurent Joly rappelle comment les historiens ont montré depuis les lendemains de la Seconde Guerre mondiale que Pétain et Laval ont aussi fait livrer intentionnellement des Juifs français à l’occupant. Cette construction est intentionnelle :remettre en cause le travail de l’historien américain Robert Paxton, qui le premier l’a montré. Zemmour utilise les schémas traditionnels de l’extrême droite dénonçant l’Amérique, symbole du cosmopolitisme, et se plaçant le pays dans une posture victimaire subissant l’étranger.

Reste une question comment se débarrasser de l’histrion, Joly prône le travail historique, on pourrait en ajouter d’autres…

Sylvain Boulouque

La falsification de l’histoire, Éric Zemmour, l’extrême droite vichy et les Juifs; Laurent Joly. Grasset, 2022 136 p. 12 €




Source: Monde-libertaire.fr