Après plusieurs tentatives d’arrachage et porté.e.s par les slogans « Retrait, retrait, retrait de la banderole« , la grande bache « Retraites non aux blocages, oui au dialogue » a finalement été incendiée.

La facade a quand à elle été copieusement arrosée de peinture. Les syndicalistes ont appellé à poursuivre le mouvement avec force les 14, 15 et 16 janvier.


Article publié le 10 Jan 2020 sur Mars-infos.org