Mai 10, 2016
Par Mille Babords
20 visites


Représentation suivie d’un débat en présence de Benoit Larbiou, chercheur en science politique.

Une pièce sur les questions de racisme hier et aujourd’hui, car si les boucs émissaires changent, qu’en est-il des logiques de l’exclusion ? L’adaptation du livre de Gérard Noiriel pose ses questions essentielles en analysant un événement historique refoulé dans la mémoire collective : Le 17 août 1893 a eu lieu à Aigues-Mortes (Gard) l’un des plus sanglants massacres d’immigrés…

Jeudi 12 mai au collège Vallon des Pins – Marseille 13015

Représentation scolaire

Avec la collaboration du collectif DAJA / Texte : Gérard Noiriel / Mise en scène : Jérémy Beschon / Comédienne : Virginie Aimone / Lumière : Cyrille Laurent / Production Martine Derrier (Les Petits Ruisseaux)

Prochain spectacle également à partir des recherches de Gérard Noiriel

la marseillaise et cætera

le 21 mai au Théâtre d’Arles avec le Muséon Arlaten

Voir sur le blog du collectif Manifeste Rien ICI




Source: