FĂ©vrier 8, 2021
Par Lundi matin
131 visites


« Il n’y a rien de plus rĂ©pugnant qu’une larve. Pourtant, leur grouillement anonyme, dĂ©nuĂ© de toute pensĂ©e, exprime un Ă©tat fondamental du monde : celui de la transformation permanente de la vie. Plonger dans le monde des larves, c’est plonger dans le cƓur mouvant, luisant, blafard, de la matiĂšre dont tout est fait, Ă  commencer par nous. Â» Nous avons reçu cet entretien passionnant avec Marion Zilio Ă  propos de son livre des larves.




Source: Lundi.am