Août 2, 2020
Par Renversé (Suisse Romande)
241 visites


29 septembre 2018

Le 29 septembre 2018, la page Facebook des Jeunes UDC Vaud poste une photo de ses membres dans laquelle on peut apercevoir Thibault Schaller portant un t-shirt facilement reconnaissable.

Il s’agit d’un t-shirt de l’édition 2017 du festival ukrainien de NSBM (black metal néo-nazi) Asgardsrei, produit et vendu par la boutique néo-nazie ukrainienne Militant Zone.

Capture d’écran de la boutique en ligne de Militant Zone.

16 octobre 2018

Le 16 octobre 2018, Thibault Schaller change sa photo de profil Facebook. Sur cette photo, Thibault Schaller porte un pull de Militant Zone du nom de “Norge”.

Le pull en question n’est plus disponible sur la boutique en ligne de Militant Zone. On peut néanmoins en retrouver la trace sur Facebook, où, pour faire la promotion du pull, Militant Zone va aller jusqu’à utiliser image du néo-nazi norvégien et pionnier de la scène black metal norvégienne Varg Vikernes, responsable d’un meurtre et de l’incendie volontaire de plusieurs églises.

25 juin 2020

Le 25 juin 2020, lors du congrès de l’UDC Vaud, Thibault Schaller s’est affiché avec un troisième t-shirt acheté sur Militant Zone.

Il s’agit d’un t-shirt du groupe néo-nazi Wotanjugend abrégé WJ.

Wotanjugend

Wotanjugend est un groupe ouvertement néo-nazi originaire de Russie et actuellement basé à Kiev, principalement actif dans l’organisation de concerts et la propagande sur Internet [1].

Un autocollant de Wotanjugend sur lequel on peut lire “sang, patrie, foi” en russe (source : Bellingcat).

Sur son site web, Wotanjugend fait la promotion de terroristes d’extrême droite comme Timothy McVeigh et Anders Breivik qui sont appelés des “héros”. Le groupe est également l’un des principaux promoteur de la traduction russe du manifeste du terroriste de Christchurch et est allé jusqu’à partager la vidéo de l’attentat sur sa page Telegram [2].

Un autel dédié à Adolf Hitler lors de la “Führernacht” organisée par Wotanjugend en mai 2019 à Kiev (source : Bellingcat).

Le chef de Wotanjugend, Alexei Levkin a notamment été arrêté en 2006 pour un double meurtre avant que les charges ne soient abandonnées. Il a aussi été membre d’un gang néo-nazi prétendument responsable du vandalisme de tombes juives et musulmanes, de plusieurs aggressions et d’au moins quatre meurtres [3].

Alexei Levkin (à droite) avec Olena Semenyaka (au centre), la “secrétaire internationale” du mouvement néo-nazi ukrainien Azov et Hendrik Möbus (à gauche), meurtrier et membre du groupe de NSBM allemand Absurd.

L’abréviation de Wotanjugend (WJ) ainsi que le logo du groupe sont clairement visibles à l’avant du t-shirt de Thibault Schaller. Le logo de Wotanjugend figure également sur sa manche droit, comme c’est le cas pour tous les autres habits achetés sur Militant Zone avec lesquels Thibault Schaller s’est affiché.

À noter qu’Alexei Levkin est un des gérants de Militant Zone, et que cette dernière possède un magasin dans la “maison cosaque” du mouvement néo-nazi ukrainien Azov, avec lequel elle entretient des liens étroits,au centre de Kiev. À l’intérieur du magasin, des croix gammées en pendentif sont en vente et on peut apercevoir deux petits bustes de Rudolf Hess, le chef de la chancellerie du parti nazi jusqu’en 1941 [4]

(source : Bellingcat)

Cette fois-ci, il n’est pas possible pour Thibault Schaller de prétexter une simple appréciation “apolitique” de musique néo-nazie. Le t-shirt avec lequel Thibault Schaller s’est affiché lors du congrès de l’UDC Vaud n’est pas un t-shirt musical mais bien un t-shirt d’un des groupes néo-nazis les plus extrêmes qui soit, vouant un véritable culte à Adolf Hitler et décrit par Alexei Levkin lui-même comme “beaucoup trop hardcore pour être représenté dans la sphère publique” [5]. Il a de plus été acheté sur une boutique en ligne liée aux néo-nazis d’Azov et Wotanjugend qui s’en servent probablement pour financer une partie de leurs activités.




Source: Renverse.co