La direction de La Poste continue de mépriser le mouvement qui entrera dans son 115e jour de grève le 3 mai prochain. Il n’y a aucune rencontre avec la direction puisque la direction prend tous les prétextes possibles pour ne pas recevoir une délégation syndicale, notamment celle du syndicat SUD (le nombre n’est jamais bon, la qualité des représentants ne leur plaît pas, etc..) Depuis le 9 janvier 2018, il est maintenant clairement établi que la direction de La Poste (M. Painvin, Mme Le Bellego, Mme (…)


Syndicalisme / Luttes