Les sections SUD SOLIDAIRES RELAY et SUD HACHETTE apprennent ce 9 Avril 2020 que le groupe LAGARDERE renonce ENFIN totalement au versement de dividendes aux actionnaires du groupe .

Un minimum de décence dans la situation actuelle mondiale semblerait ENFIN l’emporter sur la cupidité traditionnelle du monde patronal et financier et de son digne représentant Arnaud LAGARDERE .

il convient en effet de rappeler selon l’actionnaire AMBER du groupe , HACHETTE et LAGARDERE TRAVEL RETAIL FRANCE (82% du CA du groupe ) alimentent LAGARDERE SCA ,société centrale qui détient LAGARDERE RESSOURCE qui à son tour finance par une « convention d’assistance » ,à raison de €21M3 par an, LAGARDERE CAPITAL ET MANAGEMENT détenue à 100% par Arnaud LAGARDERE .

Or , selon AMBER , parmi de multiples autres chiffres scandaleux , on apprend que le ratio coût/employé de LAGARDERE CAPITAL ET MANAGEMENT a augmenté de +231% en 15 ans alors que le nombre d’ « employés » est passé de 10 à …5.

Nous n’avons aucune raison de remettre en cause de tels chiffres , qui ne sont que le sommet de l’iceberg, quand bien même fournis par un adversaire d’A. LAGARDERE , compte-tenu que ce dernier refuse d’appliquer une décision de justice lui ordonnant un minimum de transparence dans les flux financiers de son groupe .

Bien pire , ces quinze dernières années , AMBER note que 44% des flux de trésorerie générés ont été distribués sous forme de dividendes !

A l’heure du Covid-19, l’annonce particulièrement tardive et contrainte de la suppression du versement de dividendes en 2020 intervient alors que depuis décembre 2019, c’est uniquement sous injonction des concédants que la branche LAGARDERE TRAVEL RETAIL FRANCE a fermé la majeure partie de ses points de vente , loin , très loin , de la belle histoire que prétend aujourd’hui raconter Arnaud LAGARDERE , l’ensemble de sa hiérarchie ayant tout fait pour retarder la mise sous protection des milliers de salariés des points de vente comme le dénonce SUD SOLIDAIRES RELAY depuis plusieurs semaines .

SUD SOLIDAIRES RELAY ET SUD HACHETTE constatent que cette annonce qui ne s’accompagne nullement de versement d’une prime « macron » en 2020 aux personnels du groupe , indique que le groupe va consacrer 5 millions d’euros à ses 28738 « collaborateurs » en tant que « FOND SOLIDAIRE COVID », soit 173,98 € par salarié !!! (selon derniers chiffres officiels du nombre mondial de « collaborateurs »)

A l’heure qu’il est , le groupe n’indique pas si le futur « fond solidaire covid » du groupe inclut ou non le financement de masques , gel , caisses sans contact, lavabos, etc…ce qui ne manquerait pas, hélas, de diminuer encore plus ce pharamineux chiffre de 173,98 € par « collaborateur » !

Quid d’assurer le maintien de salaires intégraux jusqu’à au moins 2,5 SMIC avec une somme aussi dérisoire ??

Les 5 millions de ce « fonds solidaire COVID » sont à mettre en rapport aux ….170 millions versés aux actionnaires en 2019, le profit annuel d’un actionnaire valant donc 34 fois plus que la vie d’un salarié du groupe !

Voilà qu’elle est la VRAIE politique « RSE » du groupe LAGARDERE !

Au regard du chiffre vertigineux des dividendes versés ces dernières années , et à l’heure du « lean management » chez HACHETTE , qui engrange pourtant 2 milliards de C.A., comment ne pas s’interroger aussi sur l’absence de maintien de 100% du salaire chômage technique en vigueur dans le groupe , chômage pourtant largement co-financé par l’État .

Ce financement va-t-il en réalité servir à une restructuration destructrice d’emploi dans les entrepôts d’HACHETTE et particulièrement du site de MAUREPAS dont la modernisation nécessaire dépend essentiellement du groupe LAGARDERE ?

L’État devra être particulièrement attentif à la véritable politique sociale du groupe LAGARDERE et nous y veillerons !!


Article publié le 09 Avr 2020 sur Solidaires.org