73 views


 trouver ce document intéressant, sur libé. Il s’agit d’un petit fascicule piloté par les secrétaires nationales PS, Sarah Proust et Elsa Di Meo, faisant un point sur la réalité-terrain des politiques des maires FN élus dans les communes de France depuis les dernière municipales.
Le résultat est édifiant…

 Beaucaire :
– Les familles modestes qui devront dorénavant acquitter la somme de 1,23 euro par repas pour un enfant – Document municipal sur la rentrée scolaire 2012/2013.
– Refus d’attribuer la subvention municipale proposée par l’ancienne municipalité au centre social et culturel Maison du Vivre Ensemble- Ferdinand Buisson – Huffington Post le 1er février 2015.
– Interdiction de cantine pour les enfants dont les parents ont un retard de paiement – FranceTVinfo le 3 février 2015.
– Rejet de la demande de transport en car sollicitée par le coordonnateur du réseau ECLAIR pour le Festival de Cinéma Scolaire, à Tarascon. – Objectifgard, 12 février 2015 ; Le dauphine.com, 16 mars 2015.
– Virulente tribune du maire contre l’accueil des élèves allophones. Devant scolariser de « nouveaux enfants étrangers pour la plupart originaires du Maghreb et/ou de nationalité espagnole » (en fait 22 élèves en primaire, 9 en maternelle) – Lelabpolitique-Europe1, 4 septembre 2014.
– Condamnation du maire à 1 500 euros d’amende pour avoir injurié une syndicaliste de la CGT -Midi-libre, 22 septembre 2015.
– Coupes sombres dans le montant des subventions qui passe de 580 000 euros à 424 546 euros, soit une différence de 87 373 euros, en baisse de 27 % – Objectifgard 25 avril 2015 ; L’Humanité, 23 avril 2015.
– Le Stade beaucairois, modeste pensionnaire de division d’honneur régionale (7e division nationale), a vu sa subvention municipale baisser de moitié – Le Monde, 14 avril 2015.
– La rue du 19 mars 1962 est débaptisée. Située dans une petite rue pavillonnaire, elle sera désormais dénommée « rue du 5 juillet 1962 », en mémoire du massacre de centaines de civils européens et musulmans à Oran – Midi-Libre, 19 mars 2015 et 5 novembre 2015.
– Interdiction de médias locaux ou nationaux : Midi Libre, Canal+, BFM TV, Le Dauphiné Libéré, Mediapart, Objectif Gard…

Béziers :
– L’accès à l’épicerie sociale est dorénavant réservé aux seuls habitants qui ont « au moins un an de séjour dans la ville » et baisse de 365 000 euros de la subvention municipale au CCAS – Médiapart, 8 août 2014.
– Suppression de l’accueil le matin avant l’école désormais réservé « aux enfants dont les parents exercent une activité professionnelle, ou dans le cas d’une famille monoparentale dont le parent ayant la garde de l’enfant exerce une activité professionnelle » –  Les Presses, page 218, 2015.
– Suppression de l’étude surveillée pour 320 élèves, remplacée par un simple système d’accueil – BFMTV, 02 juin 2014 ; Midi Libre, 26 mai et 05 juin 2014.
– En visite dans une école municipale, le maire de Béziers a menacé un enseignant qui refusait de lui serrer la main, de le gifler et de le faire muter de la ville – Huffington Post, 26 septembre 2015.
– Suppression du festival Fèsta d’Oc sans en informer les organisateurs ; diminution des concerts pendant la Féria – Midi-Libre, 28 janvier 2015.
– Suppression du poste de directeur des théâtres et de la culture de la ville ; fin des concerts gratuits de « Swing les pieds dans l’Orb » ; la gratuité des musées n’est plus réservée qu’aux seuls Biterrois – Midi-Libre, 24 juillet 2014 ; La Marseillaise, 4 mars 2015.
– Accueil en grande pompe de l’essayiste Éric Zemmour, invité à disserter dans le cadre d’un cycle de conférences « pour faire entendre ceux qui pensent autrement que les médias dominants » – Libération 6 avril 2015.
– Agenouillement devant une stèle de l’OAS ; renomination de la rue du 19 mars 1962 (date des accords d’Évian et journée nationale du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc – Midi-Libre, 5 décembre 2014.
– Déclaration du maire lors de l’émission « Mots croisés » sur France 2, le 5 mai 2015 « Il y a “64,6 %” d’élèves de confession musulmane dans les écoles publiques de Béziers. – Le Monde, 3 juillet 2015 ; Le Point, 26 novembre 2015.
– Refus de célébrer des mariages quand il s’agit de couples homosexuels, couvre-feu pour les mineurs de moins de 13 ans, entre 23 heures et 6 heures, dans le centre-ville et le quartier de La Devèze – Midi-Libre, 18 septembre 2014 et 5 avril 2015 Libération 06 avril 2015.
– Décision de célébrer une messe à l’ouverture de la Féria – Midi-Libre, 19 août 2014.
Camarets-sur-Aigues :
– Censure contre le film « La Belle Saison » qui représente la France aux Oscars,  sous couvert de protéger les valeurs familiales, répand les passions tristes et la haine du corps » – Les Inrocks, 21 septembre 2015.
Cogolin :
– Baisse de 46 % de la subvention au Centre Communal d’Action Sociale – Place-publique Cogolin 6 octobre 2015.
– La mairie n’offre plus de dictionnaire aux élèves de CM2 qui passent en 6e pour des « raisons budgétaires » -Les Inrocks, 03 novembre 2014.
– Interdiction d’un spectacle de danse orientale car « on est en Provence ici, pas en Orient » – La Dépêche, 3 octobre 2014.
– 5 associations ont vu leur subvention totalement supprimée : l’Aïkido, les Amis du Coq instruit, les Varois de Paris, Loisirs Nature et le Taekwondo. La subvention allouée au club de basket-ball est passée de 20 000 à 3 000 € (en baisse de -85 %) – Var Matin, 6 octobre 2015, Place Publique, 6 octobre 2015.
– A l’occasion de l’installation de la crèche de Noël, le maire d’extrême droite a expliqué qu’il « défendrai[t] (…) jusqu’à la dernière goutte de [son] sang les racines chrétiennes » de la France et s’en est pris à ceux qui veulent « transformer la France en une terre soit laïque soit islamisée » – Médiapart, 11 décembre 2014.
Fréjus :
-Diminution des subventions aux centres sociaux : -65 % pour La Gabelle, -57 % pour L’Agachon et -46 % pour Villeneuve. Var-Matin, 15 mai 2014.
– « Les logements sociaux iront aux vrais Fréjusiens » – Forum Républicain de Fréjus, 2014.
– Diminution de 20 % du budget de fonctionnement des écoles ; baisse de 16 % du budget alloué aux écoles pour l’achat de manuels et de fournitures qui est passé de 43 à 36 euros par enfant (baisse de 16%) ; réduction de 20 % du budget des transports pour les sorties sportives; suppression des subventions pour les classes-découverte ; ventes de terrains communaux utilisés notamment pour la pratique du sport – Médiapart, 8 août 2014, Var-Matin 3 et 30 avril 2014.
– En février 2015, une lettre de l’adjointe aux affaires scolaires relance le sujet des élèves allophones estimant que le dispositif ELCO (Enseignement des Langues et Cultures d’Origines) « semble en complète contradiction avec la mission de l’école publique – Var-Matin, 25 février 2015.
– Fin des abonnements de la bibliothèque municipale à certains titres de la presse, tels Libération et Le Figaro ; Iinterdiction de l’événement festif de musique électronique « Funky Family Fes » – Libération, 15 janvier 2015 ; Le Figaro, 16 janvier 2015 ; Technoplus, 19 janvier 2015.
– La municipalité FN exige qu’une quinzaine d’artistes et d’artisans d’art installés dans des locaux qu’elle leur loue à prix modérés participent en contrepartie, et bénévolement, à l’accueil d’enfants de maternelles et d’écoles élémentaires dans le cadre de l’aménagement des rythmes scolaires – Le Parisien, 30 juillet 2015 ; La Dépêche, 30 juillet 2015.
– La municipalité confie l’animation du festival d’été 2014 à la société « La patrouille de l’événement » créée le 25 avril 2014 et dirigée par d’anciens militants de l’extrême droite – Marianne, 29 août 2014 et 4 août 2015.
– Réduction de 300 000 € (soit -30 %) de la subvention de l’AMSL – l’Association Sport et Loisirs – la plus grosse association de la région Paca avec 5 000 licenciés, 20 salariés, 18 éducateurs et 15 employés. – Var-Matin, 9 mai 2014.
– En deux ans, baisse de 110 000 euros (soit -22 %) de la subvention au club de l’Étoile sportive fréjussienne qui évolue en National - Ma ville couleur bleu marine, E Farel, M Fieschi, M. Gherdane, P. Wallart, Flammarion, page 261.
– Inauguration d’une stèle commémorant la mémoire de « ceux qui sont tombés pour que vive la France en Algérie » qui est l’occasion pour le maire de prononcer un discours à la gloire de l’Algérie française – Ma ville couleur bleu marine, E Farel, M Fieschi, M. Gherdane, P. Wallart, Flammarion, page 261.
– Un arrêté est pris dès octobre 2014 pour suspendre les travaux en cours d’une mosquée – Var-Matin, 27 novembre 2015.
– Interdiction d’accès à un journaliste de l‘Express à sa conférence de presse au soir de l’élection municipale, etc. –  Nice Matin, 08 septembre 2015.
Hayange :
– Le maire fait repeindre, sans autorisation de l’artiste, en « bleu piscine » une sculpture qu’il juge trop « sinistre » ; il refuse la proposition d’une association d’organiser des cours de danse orientale car « pas compatible avec le FN » ; il supprime des conférences-débats, cafés-philo, expositions, ateliers de découverte des arts et de l’artisanat – Libération, 29 juillet 2014 ; FranceTvinfo, 24 octobre 2014.
– Diminution de 25 000 euros de la subvention à l’Académie musicale hayangeoise au prétexte qu’il n’y a pas que les petits hayangeois qui la fréquentent ; suppression des conférences-débats, des cafés-philo, des expositions à la bibliothèque municipale ainsi que des ateliers de découverte des arts et de l’artisanat – Le Républicain Lorrain, 16 avril 2015.
– La subvention au Football Club s’établit à 10 700 € contre 30 000 € précédemment – La Voix du Nord, 9 octobre 2014.
– Décision de repeindre en bleu-blanc-rouge les trois wagonnets de mine érigés à l’entrée de la ville en hommage à tous les mineurs de la région – Le Parisien, 23 août 2014.
– Instauration de la « fête du cochon » – Tempsreel.nouvelobs.fr 11 et 12 septembre 2015.
Hénin-Beaumont :
– Publication d’un arrêté anti-mendicité – Le Tribunal administratif de Lille a suspendu l’arrêté jugeant que « l’interdiction prononcée par cet arrêté n’est ni nécessaire ni proportionnée aux atteintes portées à la liberté d’aller et venir et à celle d’utiliser le domaine public » – Le Monde, 22 juillet 2014).
– Interdiction de marché de Noël pour le Secours Populaire – Metronews, 8 novembre 2015.
– Décision du maire à l’encontre de La Ligue des Droits de l’Homme (LDH), qui s’est vu supprimer la possibilité de bénéficier du local mis gracieusement à sa disposition par la mairie, ainsi que de la subvention qui lui était jusqu’à présent versée – L’Humanité 9 mars 2015 ; blog PCF Hénin-Beaumont, 20 juillet 2014.
Le Luc :
– Fermeture en catimini de l’épicerie sociale et solidaire « La Galinesse » – Compte-rendu conseil municipal 13 novembre 2014.
– Annulation au dernier moment du Techno Amne’zik Open Air Festival, en dépit des autorisations de la municipalité précédente et des services départementaux obtenues plusieurs mois plus tôt – Var-Matin, 18 juillet 2014.

Mantes-La-Ville : 

– Le maire veut réserver la cantine aux enfants dont les deux parents travaillent. Les économies envisagées se révélant assez faibles, l’idée du maire est abandonnée – Le Parisien, 8 décembre 2014.
– Le maire envisage la fermeture de centres de vie sociale (CVS) est en jeu – Le Point, 19 septembre 2014.
– Fin de la gratuité des activités périscolaires – France Inter, 30 septembre 2014 ; France Culture 18 février 2015.
– Suppression du seul poste de professeur de peinture à l’huile à l’école d’arts plastiques de la ville ; le maire déclare ne vouloir soutenir aucun projet au contenu « subversif, ou transgressif » – France Culture, 18 octobre 2015.

– Baisse de l’enveloppe des subventions municipales de 22 % pour toutes les associations – France Culture, 18 octobre 2015.
– Le maire s’acharne contre le club de football local, le FC Mantois, qui avec près de 1 000 licenciés et une équipe qui évolue en CFA, est l’un des plus grands clubs des Yvelines et de la région parisienne. – Le Monde, 11 avril 2015.
– Obstination du maire à dénoncer un projet de construction d’une mosquée dans la ville, en lieu et place de celle existante déjà, un pavillon trop vétuste qui doit être démoli.
– Fin de la mise à disposition d’un local municipal à La Ligue des Droits de l’Homme (LDH) et suppression des aides municipales à l’association - Francetvinfo, 31 mars 2015.

Marseille (7è secteur) :
– Le maire d’arrondissement vote contre les aides de la communauté d’agglomération à la construction - Médiapart, le 8 août 2014.
– Le maire s’en prend à une expo sition installée à la Friche de la Belle-de-Mai, une pépinière artistique installée dans une ancienne manufacture de tabac – Huffington Post, 10 septembre 2015.
– La directrice générale des services (ex directrice des affaires culturelles à Marignane sous le mandat des Megret) plusieurs spectacles trop ‘interculturels’ sont menacés d’interdiction – La Marseillaise, 2 novembre 2015.

Le Pontet :
– Suppression de la gratuité de la cantine pour des familles les plus pauvres de la ville. 65 enfants sont directement concernés – Compte-rendu de la séance du conseil municipal du 25 juin 2014).
– Fin du Téléthon – Le Lab Politique / Europe 1, 19 septembre 2014.

Villers-Cotterêts :

– Le repas des cantines est passé de 1,50€ à 2,50€ : une personne au RSA peut venir chercher son enfant à l’heure du déjeuner – L’Union, 27 juin 2014.
– Censure du livret d’une exposition consacrée au thème de la montée des eaux et présentée à la médiathèque. Il comportait une œuvre symbolisant « la montée de l’extrême droite »- Le Figaro, 29 septembre 2015.
– Interdiction d’un concert d’un groupe de rock car il ne correspond pas à « l’image de la ville » et que le maire n’aime pas trop les messages de ce groupe – Le Monde, 21 mai 2014.
– Refus de commémorer l’abolition de l’esclavage – L’Express 10 mai 2014.
– Refus de renouveler la subvention allouée à la CGT (syndicat) et à la FCPE (association de parents d’élèves) au motif que ce sont des « associations partisanes » – L’Union, 25 avril 2014.

A Frejus, Hayange et Mantes-la-Ville :
Retrait des drapeaux européens du fronton de la mairie – Challenges, 6 décembre 2014.

A Frejus, Luc-en-Provence et à Cogolin : Démission, en novembre 2015, des trois maires de l’Association des Maires de France après la publication d’un vade-mecum sur la laïcité qui précise notamment que « la présence de crèches de Noël dans l’enceinte des mairies n’est pas, du point de vue de l’AMF, compatible avec la laïcité.




Source: