Goguette solidaire par Lucienne Ducrime

En pensant au compagnon emprisonné à Villepinte accusé d’incendies de voitures diplomatiques et à toustes celleux qui continuent à conspirer et à attaquer. Cependant, la solidarité ne devrait pas nous faire adorer des figures parfaites et sacrées, restons critiques des erreurs des compagnon.ne.s tout en ne restant pas indifférentes face à la répression.

On sait bien pourquoi a cramé

Pour la Saint-Jean, à Bonnefoy

Une cam fraîchement installée

Rue Michel-Ange, elle a grillé.

Comment ne pas perdre la tête,

Scrutées par les yeux policiers ?

Car l’on pense toujours au compagnon

À Villepinte enfermé.

Nous qui aimions tant

L’attaque et l’entraide tout le temps

N’oublions point le parisien.

Une bourg du 17 balançait

Au 17 qui le choppait.

Ça fait peur les coups de l’état.

On le savait, mais on le faisait

Nous qui aimions tant

Faire des jolis feux pour la Saint-Jean

Par solidarité,

Voulions toujours nous révolter




Source: Iaata.info