C’est l’humanité qu’on assassine !

Exigeons toute la lumière sur ces assassinats et que justice soit faite.

Le 9 janvier 2013 trois femmes kurdes furent assassinées.

En plein Paris, des commanditaires étrangers ont organisé le meurtre de Leyla, Sakiné et Rojbin. Trois femmes de grande importance dans la lutte que mène le peuple kurde pour son droit à être un peuple, à avoir un territoire, à décider de son propre sort.

Depuis 6 ans, le silence entoure ce triple meurtre, les autorités françaises ne bougent pas pour élucider les responsabilités des services secrets turcs (MIT). Ceux-ci ont agi en toute impunité, c’est une honte pour un pays démocratique de protéger des criminels d’Etat. Depuis lors, d’autres militantes kurdes ont été également assassinées.

Partout dans le monde sont assassinées, des syndicalistes, des écologistes, des femmes autochtones qui luttent pour leur territoire, des féministes, des femmes qui luttent pour construire un monde plus juste, un monde meilleur pour nous toutes et tous. Partout les femmes sont la cible de systèmes politiques pourris, de la cupidité des multinationales, des trafiquants mafieux, des criminels à la solde des puissants, d’un machisme galopant.

Pour rendre hommage à des femmes kurdes, syriennes, latino américaines, à toutes celles qui payent de leur vie leur engagement pour un monde plus juste :

RASSEMBLONS NOUS vendredi 18 janvier 2019

de 12 h à 14 h – sous l’Ombrière – Vieux Port Marseille

A l’initiative de La Marche Mondiale des Femmes PACA 13

Source: http://www.millebabords.org/spip.php?article32633 -