Avril 8, 2022
Par Paris Luttes
269 visites

N’attendons pas le deuxième tour pour prendre la destinée de nos vies en main !

Samedi 19 mars à Montreuil, un cortège dynamique, festif et revendicatif composé de camarades du Collectif des Sans Papiers de Montreuil, de syndicalistes, de militant·e·s politiques et d’habitant·e·s, partait de la mairie pour rejoindre la manifestation nationale antiracisme et solidarité à Paris.

Ce même jour, plusieurs militants fascistes et intégristes se sont rassemblés à Montreuil pour perturber une cérémonie interreligieuse à l’église Saint-André, située à deux pas du métro Robespierre et de l’ex-foyer Bara. Ils ont harcelé les personnes présentes, avant de s’en prendre au squat anarchaféministe La Baudrière et au siège du NPA.

Ils se sont attaqués à Montreuil, une ville de gauche, la ville aux 11 foyers de travailleurs immigrés, à des quartiers populaires, à des squats politiques, au siège historique des Prêtres Ouvriers, à un bastion !

Le Fascisme Tue !

19 Mars 2022 : Frederico Martin Aramburu est assassiné par un militant d’extrême droite associé au Groupe Union Défense.

28 octobre 2019 : La Mosquée de Bayonne est incendiée par un ancien candidat du Front National qui tire sur deux fidèles.

05 juin 2013 : Clément Méric, syndicaliste étudiant et militant antifasciste est assassiné par trois militants de Troisième Voie.

1995 : Brahim Bouarram et Ibrahim Ali sont assassinés à Paris et à Marseille par des militants du Front National.

17 octobre 1961 : des centaines d’Algériens sont massacrés par la Police Française suite aux appels de syndicats policiers nostalgiques de Pétain.

16 juillet 1942 : 13 152 juifs sont arrêtés par la Police Française sous les ordres des nazis, beaucoup seront massacrés à Auschwitz.

Ne laissons pas un brin de pouvoir aux enfants de Pétain et de l’OAS !

Plus l’extrême droite a du pouvoir, plus elle a sous son contrôle des commissariats, des trains et des gares, des médias et des salles de meeting, plus elle tue !

Les deux candidats fascistes, Marine Le Pen et Eric Zemmour, sont crédités à 30% au premier tour. Pire encore, Marine Le Pen est donnée perdante au deuxième tour avec 48% des suffrages.

Combien de nos sœurs musulmanes, de nos frères Sans-Papiers subiront les pires exactions et la mort si on les laisse faire ?

Dès le 10 avril au soir, riposte immédiate !

La seule possibilité de mettre un stop au tri humanitaire, aux crimes des fachos, de les faire raser la mur, et de faire taire les racistes est le nombre, la rage et la détermination. Il n’est pas encore trop tard, mais tenons nous prêts à foutre la rassrah par tous les moyens possibles et nécessaires.

Dès le 10 avril au soir, regroupons nous le plus massivement possible Place de la Mairie de Montreuil.

Rendez-vous le 10 avril à 19h30 – Mairie de Montreuil




Source: Paris-luttes.info