Communiqué de SUD Poste Rhône-Ain :

Rappel des faits :

Le 21 juin dernier, notre collègue terminait la livraison du bureau de poste des Terreaux lorsqu’il a violemment été admonesté puis molesté par un agent de la police municipale et son collègue parce qu’il était garé sur un terreplein !

Surpris par l’intervention musclée des policiers municipaux, le facteur a protesté en tentant de se défaire de leur étreinte, mais il a été menotté. La scène s’est déroulée devant plusieurs témoins et a même été filmée ! Aucun panneau de signalisation n’indiquait que le stationnement était illicite à cet endroit ! Le facteur a été placé en garde à vue et l’un des policiers municipaux a porté plainte contre lui pour agression. LA POSTE, loin d’apporter son soutien à notre collègue, a décidé d’engager une procédure de licenciement à son encontre !

Aussi, le facteur est convoqué devant le tribunal correctionnel de Lyon le 15 novembre prochain. Il a lui-même déposé une plainte auprès du procureur de la république, mais aucune suite n’a été donnée !

La Poste a refusé au facteur la protection juridique ( à laquelle l’ensemble du personnel de La Poste a droit dans le cadre de ses fonctions ). Pire, la direction territoriale a convoqué le facteur en entretien préalable à licenciement. Si suite à l’intervention de la fédération SUD PTT, le conseil de discipline a été reporté , il ne s’agit bien que d’un simple report .

De par les rythmes intenables des tournées, La Poste impose aux postiers de se garer là où ils peuvent pour aller au plus vite, particulièrement en zone urbaine. Les postières et postiers – en particulier celles et ceux qui effectuent de la livraison en voiture – sont directement concernés par cette affaire car, si stationner sur un terre plein devient un motif d’interpellation musclée, ils ont de quoi s’inquiéter !

Rassemblement jeudi 15 novembre 2018 à 13h devant le Palais de Justice de Lyon situé au 67 rue Servient à Lyon 3ème( métro Guichard, ligne B).



Un préavis de grève national a été déposé par la fédération SUD PTT pour le 15 novembre prochain.

Interpellation raciste et violente d’un facteur place des Terreaux

La police nationale n’a pas le monopole de l’agressivité, de la violence, des contrôles au faciès ou des gardes-à-vue gratuites… Les municipaux savent aussi très bien mobiliser tout le répertoire d’action du harcèlement policier. C’est ce qu’ont montré ceux de Lyon lundi en fin d’après-midi, devant un (…)

2 juillet

Le facteur agressé par la police raciste en juin est menacé de licenciement : appel à rassemblement le mardi 16 octobre

Le 21 Juin dernier des municipaux agressent un facteur rue de la République sous les yeux des anciens maire Michel Noir et David Kimelfeld. Aujourd’hui sur la seule foi du témoignage honteux de ces flics, la direction de La Poste veut licencier ce facteur ! C’est pourquoi SUD Poste Rhône-Ain (…)

17 octobre

Par Rebellyon,

Source: http://rebellyon.info/comparution-d-un-facteur-agresse-par-la-19759