Mai 19, 2022
Par Monde Nouveau
181 visites

Dans l’histoire du Brésil, la période entre les années 1917 et 1920 met en évidence un moment d’intense agitation ouvrière et libertaire dirigée vers le renversement de la structure politique et économique du pays. L’impact de la Première Guerre mondiale, l’escalade de la répression policière des mouvements sociaux du pays et, surtout, le succès de la Révolution russe ont incité des femmes et des hommes de diverses régions du Brésil à croire que ce scénario convenait parfaitement à la réalisation des préceptes libertaires en tant que force directrice pour la construction d’une nouvelle société.

C’est dans cette limite temporelle que se situent les grèves généralisées telles que celles qui eurent lieu à São Paulo et à Rio de Janeiro, respectivement en juin et juillet 1917 ; celle des conducteurs de tramway de Cantareira et Viação Fluminense, à Niterói ; la tentative d’insurrection anarchiste dans la capitale fédérale de l’époque (Rio de Janeiro) en août et novembre 1918 ; et, enfin, la création du Parti communiste brésilien, en 1919, de tendance libertaire. Ces événements témoignent, selon nous, de l’espoir révolutionnaire et de l’euphorie qui caractérisaient une partie importante des classes opprimées à cette époque.




Source: Monde-nouveau.net