Mardi 26 septembre, les étudiants « sans fac » dont l’inscription est refusée occupaient, avec le syndicat SCUM, le Conseil d’Administration de l’université.

Encore une fois, la direction de l’université Paul Valéry – Montpellier 3 semble avoir du mal à digérer les petits déjeuners. Ce mardi 26 septembre, le Conseil d’Administration de la fac se réunissait dans un contexte ou de nombreux étudiants se retrouvent littéralement sur le carreau, victimes de la politique de sélection brutale en Licence et Master pratiquée par la direction.




Alors que le président Patrick Gilli refuse non seulement de les inscrire, mais aussi de les rencontrer, ces « sans fac » ont décidé de s’inviter eux-mêmes dans l’instance dirigeante, avec les militants du Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM). Arrivés une petite heure avant la réunion dans la salle ou devait se réunir le Conseil d’Administration, ils ont installé un petit déjeuner copieux. Les volontés de dialogue étant restées jusqu’ici sans réponses concrètes, l’objectif aujourd’hui était d’initier ce dialogue avec la direction, en vue d’obtenir l’inscription des étudiants refusés. Le président Patrick Gilli, pourtant arrivé en premier sur les lieux, a préféré la fuite immédiate, visage décomposé, plutôt qu’une discussion accompagnée de croissants. Envoyée en renforts avec un agent de sécurité, la vice-présidente du Conseil d’Administration, Maud Morlaàs-Courties s’est contentée de répéter en boucle l’ordre de dégager les lieux. Dédaignant, comme son président, la discussion et les pains aux chocolat, elle à préféré tourner les talons. Au mépris de la réglementation, la séance du Conseil d’Administration a été déplacée dans un autre bâtiment, ceinturé d’agents « sécurité-incendies » transformés en videurs de discothèques pour l’occasion.




La revendication de l’inscription des étudiants « sans fac » se heurte, une fois de plus, au mépris de la direction de l’université. Le SCUM continue à se mobiliser aux côtés des étudiants refusés et accentue la pression sur la direction en multipliant les actions et en intentant, dès maintenant un recours juridique.

Dès à présent, il est possible de soutenir les « sans fac » financièrement par crowfounding, et nous appelons à venir nombreux à l’Assemblée Générale étudiante du mardi 3 octobre (11h, amphi C) afin de voter et préparer la grève jusqu’à l’inscription des étudiants concernés.

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM

[email protected]http://www.combatuniversitaire.wordpress.com


Retrouvez le communiqué, les photos et les reprises dans les médias sur le site web du syndicat SCUM : https://combatuniversitaire.wordpress.com/2017/09/26/le-conseil-dadministration-de-luniversite-paul-valery-occupe-par-les-sans-fac/