Juin 2, 2022
Par Rebellyon
210 visites

Les personnels organisent ce jeudi 2 juin un rassemblement et une conférence de presse pour dénoncer des moyens alloués pour la rentrée de sptembre 2022 qui s’annoncent encore bien pire.

Les conditions d’enseignement sont de pire en pire au collège Maria Casares de Rillieux-la-Pape.

Voici leur communiqué de presse

Les personnels du collège Maria Casarès de Rillieux la Pape organiseront un rassemblement jeudi 2 juin 2022 devant leur établissement (115 rue Ampère 69140 Rillieux-la-Pape) pour dénoncer les conditions de la rentrée scolaire 2022-2023. Les moyens financiers et humains alloués pour le fonctionnement de l’établissement sont en nette baisse et ne permettront plus de fournir aux élèves une offre éducative complète et inclusive. Les parents sont invités dès 16H30 à rejoindre le rassemblement et une conférence de presse se tiendra à 17H00 devant l’établissement.

Pour illustrer leur propos les professeurs organiseront une saynète mettant en scène ce que risque d’être la rentrée de septembre 2022.


Malgré un collège classé REP+, les moyens sont en baisse pour la rentrée 2022 au collège M.Casares. Les personnels ont alerté tout au long de l’année leurs autorités de tutelles sur les conditions d’enseignement au collège : pas de manuels pour l’ensemble des élèves, une politique de l’inclusion indigente faute de personnels AESH en nombre suffisant, surcharge de travail des enseignants due à la multiplication des heures supplémentaires et des tâches administratives croissantes, locaux trop exigus et absence de restauration scolaire sur place.

Mais la situation devrait encore empirer. La dotation horaire globale de fonctionnement pour l’an prochain est à la baisse et va obliger les équipes à absorber toujours plus d’heures supplémentaires au détriment des élèves. En effet, plus d’élèves par classe et plus de classes par enseignant·e·s signifie moins de temps pour suivre correctement les élèves et déployer les dispositifs nécessaires à un établissement REP+ : aide aux devoirs, voyages scolaires, ouverture culturelle, projets pédagogiques, éducation à la santé, éducation à la citoyenneté, tutorat, lien avec les familles, orientation. Ce sont autant de dispositifs essentiels sur lesquels nous ne pourrons plus passer le temps nécessaire.

Et que dire de l’inclusion scolaire ? Malgré nos alertes, les mêmes problèmes de suivi des élèves se reproduisent d’année en année et s’aggravent. Si l’Académie se félicite de scolariser toujours plus d’élèves en situation de handicap, cette inclusion est de plus en plus déplorable. Les collègues AESH déjà précarisées du fait de leur statut sont en situation de souffrance professionnelle, et les élèves en situation de handicap se retrouvent trop souvent seul·e·s dans la classe.

Pour l’ensemble de ces raisons, les personnels organiseront un rassemblement revendicatif jeudi 2 juin 2022 devant l’établissement afin d’alerter les parents et plus généralement la population par voie de presse sur les conditions d’enseignement réservées aux enfants de Rillieux-la-Pape. Un goûter est prévu devant le collège, ainsi qu’une animation théâtrale. Une conférence de presse se tiendra dans la foulée à 17H00.

Les personnels exigent une rallonge de 15 heures hebdomadaires de fonctionnement pour l’année 2022-2023, ainsi qu’une rallonge budgétaire permettant de mener à bien les projets des équipes, de pourvoir à l’achat de manuels pour tout·e·s les élèves, et d’envisager le retour d’une cantine au collège les élèves actuellement sont accueilli.e.s au réfectoire du lycée Camus. Toute la vie scolaire est mobilisée sur ce temps pour déplacer les élèves en car et déjeuner en coup de vent, dans l’agitation, avant d’enchaîner sur l’après midi sans prendre le temps de souffler. Elèves et personnels ont besoin d’une véritable pause méridienne pour mener à bien leur travail.




Source: Rebellyon.info