Manifesteriez-vous avec des réactionnaires homophobes et misogynes, des bigots qui cherchent à asseoir leur pouvoir pour imposer leur loi religieuse ? Alors pourquoi tolérez-vous le Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF) à vos côtés ?

Manifesteriez-vous avec des réactionnaires homophobes et misogynes, des bigots qui cherchent à asseoir leur pouvoir pour imposer leur loi religieuse ?

Alors pourquoi tolérez-vous le Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF) à vos côtés ?

Que pensez-vous d’un débat où l’on discute tranquillement de savoir s’il faut battre sa femme ou pas, avec des gens qui affirment que « la femme qui sera sortie parfumée est une fornicatrice » ou disent qu’une femme ne doit sortir « de chez elle qu’avec la permission de son mari (…) » ou encore qui la culpabilise si elle se refuse à son mari : « Le soir, il a un besoin, il a une envie, elle ne veut pas. L’homme, il craque »… ? (propos de Mehdi Kabir imam à Villetaneuse, et de Nader Abou Anas, imam au Bourget, qui sont des invités réguliers du dîner annuel du CCIF et avec lequel aime s’entretenir Marwan Muhammad, porte-parole du CCIF de 2010 à 2014).

Loin de combattre le racisme contre celles et ceux qui sont perçus comme « arabes », le CCIF est une officine de l’Union des Organisation Islamiques de France (UOIF), autrement dit la filiale française des Frères Musulmans.

CCIF DEGAGE

LA RELIGION HORS DE NOS VIES