Janvier 24, 2018
Par Le Poing
200 visites

Montpellier Poing Info, le 24 janvier 2018 – Le collectif des antifascistes des Hauts Cantons de l’Hérault vient de publier son troisième bulletin, avec au sommaire : le compte-rendu du procès des Roudier (Ligue du Midi), les plaintes pour agressions déposées par des habitants de la Salvetat-sur-Agoût contre le clan des Brigandes, les derniers méfaits de « l’anarcho-royaliste » Rodolphe Crevelle, une analyse de la circulaire du 12 décembre sur les migrants, une liste non-exhaustive des personnes assassinées par des membres de groupes d’extrême-droite et une réflexion globale sur les stratégies à adopter pour ne pas laisser l’extrême-droite changer nos vies quotidiennes.

Un collectif créé en mars 2017

Dans leur premier bulletin, publié en mars 2017, les membres du collectif expliquent pourquoi ils ont estimé nécessaire de s’organiser contre le fascisme : « “Mal nommer les choses c’est ajouter au malheur du monde” disait l’antifasciste Albert Camus. C’est bien ce constat qui a poussé des citoyens des Hauts Cantons, militants ou non à se mobiliser contre le retour de la peste brune à l’échelon local. Nous avons décidé de nous regrouper en collectif, afin tout d’abord de contrer la propagande xénophobe, antisémite, anti-musulmane, sexiste et homophobe que ces groupes [Les Brigandes, le Cercle des gens de peu…] diffusent. Donner de l’info n’est qu’un début. Nous pouvons prévoir des actions, des réunions publiques, des spectacles de résistance. Nous appelons tous les défenseurs de la liberté, de la justice sociale et de la solidarité entre les peuples à se mobiliser et à nous contacter. [[email protected]] »

Liens des bulletins du collectif des antifascistes des Hauts Cantons de l’Hérault :

« Bulletin n°3 », janvier 2018
« Bulletin n°2 », juillet 2017
– « Bulletin n°1 », mars 2017




Source: