Novembre 11, 2020
Par Sans Nom
212 visites


Selon des chiffres communiquĂ©s par le ministĂšre de l’IntĂ©rieur Ă  RTL (11/11), 80.120 procĂšs-verbaux ont Ă©tĂ© Ă©tablis pour des infractions au dĂ©cret instaurant le reconfinement, entre le 30 octobre et le 9 novembre inclus. 283 verbalisations concernent l’ouverture irrĂ©guliĂšre d’établissements recevant du public (ERP) ou de lieux de rĂ©union. 72.981 verbalisations concernent des infractions en lien avec des dĂ©placements individuels, dont 22.374 sur les 8 dĂ©partements d’Île-de-France.

Un tĂ©lĂ©gramme envoyĂ© lundi 9 novembre par le ministre de l’IntĂ©rieur GĂ©rald Darmanin Ă  tous les prĂ©fets les appelle Ă  renforcer les contrĂŽles et Ă  sanctionner plus systĂ©matiquement : « Toute personne ne disposant pas de motif lĂ©gitime de se dĂ©placer devra ĂȘtre verbalisĂ©e« , martĂšle le locataire de la Place Beauvau, qui demande de mettre en place des contrĂŽles « visibles Â», avec « des points de contrĂŽle fixes« , des « patrouilles mobiles Â» et des contrĂŽles dans les « points de passages Â» et les « grands axes de dĂ©placement (dont les gares et aĂ©roports)« .




Source: Sansnom.noblogs.org