Juillet 15, 2021
Par Sans Nom
320 visites


Bron (banlieue lyonnaise), 14 juillet 2021

Nuit du 14 juillet : 673 voitures brûlées, 363 interpellations
Europe1, 15 juillet 2021

Selon les informations d’Europe 1, 673 voitures ont brĂ»lĂ© sur les deux nuits cumulĂ©es des 13 et 14 juillet, soit 28,5% de moins que l’an dernier, 942 vĂ©hicules avaient Ă©tĂ© incendiĂ©s en 2020. Cette annĂ©e, 294 vĂ©hicules ont Ă©tĂ© incendiĂ©s la nuit du 13 au 14 juillet et 379 dans la nuit du 14 au 15 juillet.

Des incidents ont Ă©maillĂ© tout le territoire. À Paris notamment, il y a eu des jets de mortiers visant les forces de l’ordre dans les 18e et le 20e arrondissements. À Pontault-Combault (77), c’est le commissariat qui a Ă©tĂ© la cible de jets de projectiles. Toujours en Seine-et-Marne, Ă  Combs-la-Ville, deux policiers ont Ă©tĂ© pris dans un guet-Ă -pent ont Ă©tĂ© blessĂ©s par des jets de projectiles. Des poubelles et des voitures ont Ă©tĂ© brĂ»lĂ©es Ă  Besançon, Lyon, Martigues. À Saint-Nazaire, c’est le minibus de la ville qui a Ă©tĂ© brĂ»lĂ©. [A Bron, c’est un bus des TCL qui a Ă©tĂ© incendiĂ©]. À Dreux un policier a Ă©tĂ© blessĂ© au visage par un jet de pierre, deux gendarmes ont Ă©galement Ă©tĂ© blessĂ©s au visage Ă  Vire, dans le Calvados, et Ă  Autun, en SaĂŽne-et-Loire.

D’aprĂšs les informations d’Europe 1, il y a eu 363 interpellations dans la nuit du 14 au 15 juillet – en augmentation de 15 % par rapport Ă  l’an dernier – et on dĂ©nombre 13 blessĂ©s parmi les policiers et les gendarmes. Le bilan cumulĂ© des deux nuits derniĂšres compte 658 interpellations – en baisse de 4% par rapport Ă  l’an dernier – et 16 blessĂ©s parmi les forces de l’ordre.




Source: Sansnom.noblogs.org