Février 2, 2021
Par Sans Nom
207 visites


L’audience de rentrée du tribunal judiciaire de Saint-Étienne (Loire) a livré quelques chiffres. L’an dernier, 259 condamnations ont été prononcées en comparution immédiate, soit une augmentation de 41 condamnations par rapport à 2019 (+ 19 %).

À l’issue des audiences, le maintien en détention est la perspective la plus courante, à 49 % (soit 126 condamnations). Un mandat de dépôt est prononcé dans 22 % des cas (58 condamnations) alors que le condamné est laissé libre dans 29 % des cas (75 condamnations). Enfin, au total, 2 780 mois d’emprisonnement ferme ont été prononcés en 2020 lors des comparutions immédiates à Saint-Etienne, soit 232 années, contre 2 162 mois en 2019.

(Le Progrès, 2 février 2021, extrait)




Source: Sansnom.noblogs.org