Septembre 15, 2021
Par Sans Nom
149 visites


L’argent magique vire au bleu

Après huit mois de concertation et de multiples tables rondes, Emmanuel Macron a clôturé le Beauvau de la sécurité par un discours, mardi 14 septembre à Roubaix. Le président de la République a notamment parlé de la formation des forces de l’ordre, de son souhait de « simplifier drastiquement » la conduite des enquêtes ou encore d’un allongement des moyens en faveur des policiers et des gendarmes. A l’occasion d’un véritable inventaire à la Prévert, il a coché toutes les cases ou presque des revendications policières, jusqu’à susciter l’engouement de Fabien Vanhemelryck, patron du syndicat Alliance, notoirement critique à l’endroit du président de la République. « C’est conforme à nos attentes, il a répondu à toutes nos sollicitations, on dit banco », s’est félicité sans détour le leader syndical, sitôt achevée la déclaration présidentielle.

Pour financer toutes ces mesures prises dans le cadre du Beauvau de la sécurité, le locataire de l’Elysée a annoncé le déploiement d’un budget supplémentaire de 500 millions d’euros en 2022. Au total, le budget du ministère de l’intérieur augmentera de 1,5 milliard d’euros en 2022, a annoncé M. Macron en présentant les conclusions de cette vaste concertation sur la sécurité. Les 500 millions d’euros constituent une rallonge par rapport à la hausse de 900 millions annoncée par le premier ministre Jean Castex à la fin du mois de juillet.
(Le Monde, 14 septembre 2021 – extrait)




Source: Sansnom.noblogs.org