La « Fête des Lumières » est la grand’messe de la consommation touristique et de la destruction de la planète. C’est la fête à Air BNB et aux spéculateurs immobiliers. C’est la fierté de la Métropole de Lyon qui rêve de devenir une métropole mondiale en méprisant et chassant ses habitants actuels.

Le 7 décembre, illuminons Lyon de nos révoltes lors d’un CARNAVAL

C’est la fête de l’argent, des inégalités et de la ville-entreprise gérée par les pdg Collomb-Kimelfeld.

À cette occasion, après le 5 décembre, manifestons nos mécontentements, nos rages, nos espoirs.

À toutes celles et ceux qui luttent pour un monde meilleur, pour la justice sociale, pour la solidarité, contre la marchandisation de tout ce qui constitue nos vies…

Créons un vaste front vert, jaune, noir et rouge…, contre tout ce qui pourrit nos vies.

Venez avec vos banderoles, pancartes, colères et couleurs chants, instruments et musiques.

À bas toutes les oppressions !
Éteignons la fête des Lumières !

RDV Samedi 7 décembre à 19 h, Pont Lafayette côté 6e arrondissement

Affiche à télécharger

Le 7 décembre, illuminons Lyon de nos révoltes lors d’un CARNAVAL

Affiche-carnaval-2019

Tract A6 à télécharger

Le 7 décembre, illuminons Lyon de nos révoltes lors d’un CARNAVAL

tract A6

Fête des Lumières, non merci ! Tout le monde au carnaval du 7 décembre !

L’industrie du tourisme représente à elle seule 10 % du PIB mondial, plus que l’automobile, l’agro-alimentaire et l’industrie pétrolière. Elle participe activement à la destruction de la planète en produisant 8 % des émissions de gaz à effet de serre.

Le tourisme transforme notre monde en un gigantesque (…)




3 décembre

Publiez !

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info


Article publié le 04 Déc 2019 sur Rebellyon.info