Le gouvernement continue sa marche forcée vers la casse totale de nos différentes caisses sociales et des services publics. Après l’assurance-chômage, il cible nos retraites. Une fois de plus, se seront les travailleuses et les travailleurs (du public comme du privé) qui paieront le prix de ces mesures gouvernementales et patronales.

Des conséquences dramatiques de la retraite par point

- Allongement de la durée de cotisation à 43, 44 ans

- Baisse des pensions de 120 euros pour un smic à 30% de moins

- Remise en cause du système par répartition et la gestion financière aux mains des réformateurs et de la classe capitaliste

- Les périodes de chômages et de maladies ne seront pas compensées.

La CNT appelle l’ensemble du camp des travailleurs et des travailleuses (salarié∙es, précaires, la jeunesse et les retraité∙es) à participer et à amplifier la mobilisation pour la défense de nos retraites mais aussi pour l’obtention de nouveaux acquis.

Voir le tract ci-après




Article publié le 05 Déc 2019 sur Cnt-f.org