Janvier 23, 2022
Par Le Numéro Zéro
3 visites

Le communiquĂ© intersyndical des organisations CGT, FO, FSU et Solidaires appelant Ă  une mobilisation interprofessionnelle ce jeudi 27 janvier 2022 pour obtenir une augmentation de salaires et dĂ©fendre les emplois et conditions de travail.

RDV Ă  10h30 Bourse du Travail Ă  Saint-Étienne, Ă  11h devant la SĂ©cu Ă  Roanne.

Personne ne peut ignorer le contexte social et Ă©conomique, les augmentations des prix des produits de premiĂšre nĂ©cessitĂ©, de l’énergie comme de l’alimentation et finalement du coĂ»t de la vie pour toutes et tous, jeunes, actif.ive.s, demandeur.se.s d’emploi et retraitĂ©.e.s.

Personne n’ignore que seuls les salaires, les pensions et les aides et allocations continuent de stagner ou mĂȘme de baisser au regard de l’inflation, de dĂ©crocher par rapport aux qualifications, et ceci dans le privĂ© comme dans le public.

Si, dans de certains secteurs et entreprises des mobilisations et des nĂ©gociations ont permis d’obtenir des revalorisations de salaires, trop souvent encore les nĂ©gociations sont au point mort ou les propositions des employeurs loin du compte.

Pour nos organisations, ces augmentations ne peuvent pas prendre la forme d’une rĂ©duction des cotisations sociales qui servent au financement de la sĂ©curitĂ© sociale et de l’assurance chĂŽmage.

Sans augmentation du point d’indice et du SMIC il n’y aura aucune avancĂ©e pour les salariĂ©.e.s dont les minima de branches sont actuellement en dessous du salaire de base minimum.

Les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires contestent dans le mĂȘme temps que le gouvernement ait maintenu sa rĂ©forme de l’assurance chĂŽmage qui aura pour consĂ©quence d’enfermer de trop nombreux-ses salariĂ©.e.s dans des emplois Ă  faible salaire, Ă  temps partiel ou en CDD.

Les retraitĂ©.e.s trĂšs massivement mobilisĂ©.e.s attendent toujours une rĂ©ponse pour une augmentation immĂ©diate de leurs pensions, retraite de base et retraite complĂ©mentaire, dont la derniĂšre revalorisation a Ă©tĂ© plafonnĂ©e Ă  un niveau trĂšs infĂ©rieur Ă  l’inflation.

La jeunesse confrontĂ©e Ă  une grande prĂ©caritĂ© de vie et de travail, Ă  la pauvretĂ© accentuĂ©e par la crise sanitaire, Ă©conomique et sociale doit obtenir une rĂ©ponse Ă  l’encontre des rĂ©formes libĂ©rales, de l’éducation, de la formation, de l’assurance chĂŽmage, dĂ©cidĂ©es par le gouvernement.

Dans ce contexte de crise sanitaire, le gouvernement a sciemment poursuivi la destruction des services publics et de notre systÚme de Sécurité Sociale au détriment de la réponse aux besoins des salarié.e.s comme de toute la population.

Les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires soutiennent les actions et mobilisations organisĂ©es dans les jours et semaines qui viennent pour exiger des augmentations de salaires et dĂ©fendre les emplois et conditions de travail et appellent Ă  une mobilisation interprofessionnelle sur les salaires et l’emploi,

Il est urgent et indispensable d’agir toutes et tous ensemble par la grĂšve et les manifestations pour l’augmentation immĂ©diate de tous les salaires du privĂ© comme du public, des allocations pour les jeunes en formation et en recherche d’emploi, ainsi que d’amĂ©liorer les pensions des retraitĂ©.e.s.

Commmuniqué intersyndical des organisations CGT, FO, FSU



Source: Lenumerozero.info