Avril 26, 2021
Par Campagne BDS France
314 visites


Home»Actus»L’association des professeurs de l’université de Brasilia vote à 80% des voix contre la collaboration avec l’apartheid israélien


image_pdfimage_print

Par Palestinian Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israel (PACBI), le 30 mars 2021

Les professeurs de l’université de Brasilia au Brésil ont exprimé leur opposition sans équivoque à tout accord entre l’université et les compagnies israéliennes complices.

Nous saluons la décision de l’Association des professeurs de l’université de Brasilia (ADUnB) de rejeter la collaboration de leur université avec les compagnies israéliennes complices. ADUnB a voté par plus de 80% des voix en faveur de cette motion lors de leur Assemblée générale lundi 22 mars.

En février, le Bureau du recteur a annoncé une rencontre avec l’ambassadeur israélien au cours de laquelle ont été discutées des propositions en vue d’une coopération, telles qu’« un renforcement de la relation avec des compagnies israéliennes » via leur présence dans le Parc de science et de technologie de l’Université nationale de Brasilia. En réponse, un groupe de professeurs et d’étudiants ont envoyé une lettre de protestation au recteur.

La motion votée par l’Association des professeurs remarquait que l’administration de l’université avait omis de communiquer à la communité quelles institutions et compagnies israéliennes étaient impliquées et demandait des éclaircissements sur leur complicité avec le régime d’occupation militaire et d’apartheid d’Israël.

« Nous sommes opposés au partenariat proposé parce qu’il implique une coopération avec Israël, un état d’apartheid, un fait largement connu et récemment rappelé dans le rapport de l’ONG israélienne de défense des droits humains B’Tselem », affirme la lettre de l’ADUnB, coordonnée par les professeurs Odete Messa Torres, Muna Muhammad Odeh, Thiago Melo, Claudio Lorenzo et Carolina Calvo.

La motion a été approuvée à l’assemblée par 35 voix pour, deux contre et six abstentions.

La motion conclut : «  (nous) nous opposons directement à toute coopération avec l’état d’apartheid d’Israël qui violerait des principes fondamentaux, comme les droits humains et les conventions internationales. Par conséquent, nous réitérons notre appel au recteur à ne pas ternir le nom de l’université et à la maintenir comme espace sans apartheid. »

L’Association des professeurs de l’université de Brasilia a pris une position de principe en solidarité avec l’appel des universitaires, des étudiants et des membres de la société civile palestiniens, en refusant de rester simplement spectatrice alors que leur université collabore avec l’apartheid israélien opprimant des millions de Palestiniens.

Le Comité national palestinien de BDS (BNC) appelle à un boycott des compagnies israéliennes et internationales qui sont complices des violations des droits des Palestiniens. Virtuellement toutes les compagnies israéliennes sont complices à un degré ou un autre du système d’occupation et d’apartheid d’Israël.

La Campagne palestinienne pour le boycott universitaire et culturel d’Israël (PACBI) appelle les universitaires du monde entier à oeuvrer à l’annulation de toutes les formes de coopération avec les institutions universitaires israéliennes complices qui jouent un rôle clé dans la planification, la mise en oeuvre et la justification du régime d’occupation, de colonialisme et d’apartheid d’Israël.

Source : BDS Movement

Traduction CG pour BDS France

Previous post

19 associations internationales de défense des droits condamnent “Notre Monde en Données” d’Oxford pour leurs taux de vaccination israélienne politisés




Source: Bdsfrance.org