Comme vous le savez, après le décès de Rose-Marie Merceron, bénévole et permanente de l’association, l’implication de Chrétiens-Migrants est restée d’une actualité brûlante pour faire face à l’Accueil Inconditionnel d’Urgence des personnes étrangères, dont certaines sont particulièrement vulnérables (familles ou femmes seules avec enfants, handicapés, mineurs déclarés majeurs).

Le répit engendré par la prise en charge de cet accueil, parles pouvoirs publics, pendant la crise sanitaire, est maintenant compensé par le durcissement des conditions générales d’acceptation des demandes d’asile des Migrants, qui reprend en France comme dans toute l’Europe. Si les services sociaux, habituellement démunis, ont su trouver pendant cette période, avec l’appui des citoyens solidaires, les ressources nécessaires pour faire face à la quasi totalité des demandes d’hébergement, un retour à la situation antérieure est aujourd’hui constaté avec le rejet à la rue chaque soir d’une trentaine de demandeurs d’asile totalement démunis.

Au-delà des dépenses liées aux prestations que nous fournissons en permanence , l’association doit donc :

  • faire face à une reprise des dépenses importantes qui se manifeste depuis deux mois pour les hébergement d’urgence
  • poursuivre la prise en charge, dans la durée, d’un mineur handicapé imposée par un rejet de l’Aide Sociale à l’Enfance et dont la situation n’a pas encore évolué.
  • mais surtout, suite au décès de Rose-Marie notre bénévole permanente, assumer les frais consécutifs à l’emploi de deux salariés nécessaires pour pouvoir poursuivre les engagements de l’association : un travailleur social pour l’accueil, les traductions, l’orientation, l’hébergement et le suivi administratif et une personne de service pour le gardiennage, la bagagerie, le nettoyage des douche et w.c., la protection sanitaire (covid) et la nourriture de survie.

Ce dernier point nous conduits à doubler notre budget annuel et à rechercher par tous moyens les financements nécessaires. Il nous faut désormais trouver 10 à 12 000 euros par mois au lieu de 5.000. Pour cela nous nous efforçons activement d’impliquer les services publics. Dans cette attente nous sommes cependant à nouveau contraints de faire un appel pressant à votre fidèle générosité.

Avec nos remerciements anticipés pour tout ce que vous pourrez faire.

Pour le Conseil d’Administration :

La Présidente Frédérique POULAIN


Cliquer ici pour accéder à la cagnotte en ligne de l’association.


Article publié le 17 Oct 2020 sur Larotative.info