« Tout commence avec une chanson populaire…chanson coquine ou hymne au viol ? Une petite fille habillée en princesse qui, en grandissant, découvre l’arnaque. Éduquée à être belle, douce, serviable, aimante, elle se retrouve discriminée, exploitée, humiliée, violentée. Il est où à ce moment là, le foutu prince charmant ?!!

Éducation sexiste et culture du viol : deux pièces d’un même puzzle ? Venez faire un p’tit tour dans mon enfance, j’ai quelques gros mots à vous en dire ! »

conférence gesticulée écrite et jouée par Antinéa

PDF - 256.3 ko
L’arnaque de la princesse