Depuis l’annonce du plan de 110 suppressions de postes soit 40% de l’effectif du site, les salariés ont reçu peu d’information. Et pour cause, le directeur du site et le directeur des ressources humaines sont partis en vacances !

Le 20 juillet, le Comité Social et Économique (CSE) va enfin pouvoir se réunir pour étudier les raisons de ce plan.

Mais quelles en sont les réelles motivations ?

Jusqu’à présent, la direction n’évoque que l’impact de la crise sanitaire qui a durement touché le groupe. Au contraire les résultats s’annoncent très bons pour la division Connected Home basée à Rennes, proches de ceux prévus avant cette crise.

Est-ce un problème de compétitivité des produits ?

Sur la base des éléments fournis, le CSE estime que le gain de prix après ce plan ne serait que de l’ordre de 1€ par produit vendu. Or, les clients qui nous font confiance acceptent de payer beaucoup plus cher pour que le développement soit fait en Europe, augmentant au passage la marge de Technicolor. Pire, certains de nos clients risquent de nous tourner le dos, le choix de Technicolor comme fournisseur reposant notamment sur la proximité de la R&D.

Ce plan nous semble donc surestimer les gains financiers et très largement ignorer ses conséquences néfastes. L’équation économique entre les coûts d’un tel plan (délocalisation, transfert, acquisition des compétences en Inde) et les gains espérés ne tient pas la route. A cela s’ajoute le risque de perdre des clients stratégiques !

Technicolor est dans une situation financière compliquée qui l’amène à restructurer sa dette et augmenter son capital pour reconstituer sa trésorerie. Cette opération doit être finalisée lors de la prochaine assemblée générale des actionnaires du 20 juillet.

A cette occasion, la BPI, organe financé par l’État, va participer au refinancement et injecter de l’ordre de 50 millions d’euros dans l’entreprise.

Comment l’État français peut-il financer des délocalisations ?

L’intersyndicale et les élus du Comité Social et Économique de Technicolor Rennes

Contact : csetechnicolor35 gmail.com


Article publié le 10 Juil 2020 sur Rennes-info.org