Juin 29, 2017
Par Indymedia Bruxsel
81 visites

Global

|

La « marche pour la dignité » du 19 mars dernier a bien montré à quel point, tout en se réclamant d’une certaine radicalité, tend à se normaliser dans le champ politique et à prendre la même place que l’anti-racisme dit « moral » de son faux-ennemis SOS Racisme, qu’il prétend pourtant combattre alors qu’il ne s’agit que d’en disputer (jalouser) la place « privilégiée » donnée par le pouvoir socialiste dans les années 80.

Il s’agirait alors d’imposer une logique visant à une répartition non discriminatoire du (…)




Source: