Article initiallement publié sur le site d’info locale La Mûle du Pape

Très marqué.es par la répression sanglante de leurs manifestations, mais aussi par le peu de retombées politiques de ces rendez-vous hebdomadaires, beaucoup de Gilets jaunes ont cherché et débattu de nouveaux moyens d’expression et d’action pour pérenniser le mouvement. Les réseaux sociaux témoignent souvent des divisions qui ont pu le traverser : doit-on entreprendre un virage vers la désobéissance civile ? le gilet fluo doit-il se fondre dans les autres luttes, et si oui, lesquelles ? Une énorme fracture a par exemple déchiré le mouvement autour des récentes mobilisations pour le comité Justice pour Adama, et mis en exergue que l’esprit “France aux Français” pouvait aussi être très présent dans l’esprit de certain.es malgré les communes violences policières subies par les quartiers et les Gilets jaunes.

Face à ces dissensions, l’initiative des Gilets jaunes languedocien.nes reprend une idée évoquée lors de la 3ème Assemblée des assemblées à Montceau-les-Mines, et vient proposer une solution pour recentrer le débat sur les revendications initiales du mouvement, face à une situation politique, économique et sociale, qui n’a fait qu’empirer depuis le début du quinquennat Macron : justice fiscale et écologique, casse du modèle social, démocratie directe, etc. Quel bilan tirer pour le mouvement après plus d’un an et demi d’une lutte que le confinement a brutalement déstabilisé ? Quelles perspectives pour l’avenir ? Le mouvement peut-il retrouver une certaine force de frappe ?

Contributions à envoyer en amont à l’adresse suivante : [email protected]

Page Facebook du comité de suivi de l’Assemblée Régionale : @Assemblée regionale des Gilets Jaunes


Article publié le 09 Août 2020 sur Lepressoir-info.org