Face à l’épidémie de COVID-19, beaucoup luttent chaque jour sur le terrain médical et social pour sauver des vies. Mais il y a aussi des profiteurs de « guerre ». Les politiques sécuritaires bien entendu, qui profite de la situation pour faire passer de nouvelles lois liberticides, mais aussi tout une industrie dématérialisée liée aux GAFAM qui engendre actuellement des milliards de bénéfice sur notre confinement. C’est pourquoi, afin d’arrêter d’engraisser Netflix, Amazon Prime, Disney +, etc. Rebellyon lance « Rebelix », la première plateforme de visionnage en ligne de contenu 100% gratuit.

En 2019, Netflix a fait 20 milliard de $ de chiffre d’affaire et 2 milliard de bénéfice. Mais comme beaucoup d’autres multinationales, l’entreprise fait de l’optimisation fiscale pour maximiser ces profits en payant le moins impôts possible [1]. Pendant que les hôpitaux publics sont en train de mourir par manque de financement et par l’incompétence gouvernementale, la multinationale qui engendre des profits records en divertissant la population durant le confinement, ne participe en rien au financement des caisses sociales. Elles en auraient pourtant bien besoin vu qu’elles sont cruellement vide à cause des exonérations fiscales aux entreprises et à l’évasion fiscale dont aucun gouvernement n’a vraiment souhaité s’attaquer. Continuer à financer Netflix, Amazon Prime, Disney + et les autres profiteurs de la crise tout en applaudissant à ces fenêtres à 20h revient à féliciter les médecins tout finançant ceux qui leur coupe les mains.

C’est pourquoi aujourd’hui est lancé REBELIX (Rebellyon TV), première plateforme en ligne de visionnage de films, séries et documentaires totalement gratuit. Fonctionnant grâce à un réseau mondial P2P, vous pourrez avoir accès très rapidement à un contenu important qui regroupe la plupart des classiques de film politiques et sociaux qui savent nous divertir sans nous prendre pour des con.nes, des distributeur.rices de billet ou des cerveaux disponibles pour la propagande capitaliste, nationaliste, militariste, sexiste, etc.

JPEG - 599.1 ko

– Screen de la plaforme en ligne –

Pour l’instant des serveurs ont étés installés afin de stocker les films, mais grâce à un réseau de partage automatique, dès que les visionnages auront débutés, le peer to peer permettra d’échanger en temps réel les données et ainsi offrir une vitesse de visionnage qui n’aura rien à envier aux géants capitalistes des GAFAM. Comme quoi un réseau de solidarité efficace peut largement supplanter des géants pyramidaux et oppressifs. Avec le temps et grâce aux dons, l’unique moyen de financement sur la plateforme, de nouveaux serveurs permettront de charger de nouveaux films qui viendront enrichir la bibliothèque. Nous vous invitons d’ailleurs à nous envoyer vos propositions afin que dans les semaines à venir, nous puissions toutes et tous profiter des créations les plus divertissantes durant ces longues semaines de confinement.

Actuellement, vous pourrez trouver les films, séries & documentaires suivants :

Films historiques :

  • Land and Freedom de Ken Loach, 1995
  • Sacco et Vanzetti de Giuliano Montaldo, 1971
  • La bande à Bonnot de Philippe Fourastié, 1968
  • La Commune (Paris, 1871) de Peter Watkins, 2000
  • Les Temps modernes de Charlie Chaplin, 1936
  • Le Dictateur de Charlie Chaplin, 1940
  • Malcom X de Spike Lee, 1993
JPEG - 24.2 ko

Films d’Anticipations & Dystopies :

  • Bienvenue à Gattaca de Andrew Niccol, 1997
  • Il est de retour (Er ist wieder da) de David Wnendt, 2015
  • V pour Vendetta de James McTeigue, 2006
  • Demolition Man de Marco Brambilla, 1993
  • Le Triomphe de la volonté de Leni Riefenstahl, 1935
  • Idiocratie de Mike Judge, 2003
  • Rick et Morty : Saison 3 – épisode 7 de Dominic Polcino, 2017

Films sociaux :

  • Les Parasites, Philippe de Chauveron , 1999
  • Les Misérable de Ladj Ly, 2019
  • Ma 6-T va crack-er de Jean-François Richet, 1997
  • Banlieu 13 : Ultimatum, Patrick Alessandrin, 2009
  • Thelma et Louise de Ridley Scott, 1991
  • Les femmes du bus 678 de Mohamed Diab, 2012
  • Woman at war de Benedikt Erlingsson, 2018
  • Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma, 2019
  • Les diables de Christophe Ruggia, 2002
  • Nos meilleures années de Marco Tullio Giordana, 2003
  • Bye bye Blondie de Virginie Despentes, 2012
  • Lords of War, Andrew Niccol, 2006
  • Oasis, Lee Chang-dong, 2002
  • La Société du spectacle de Guy Debord, 1973
  • La classe ouvrière va au paradis de Elio Petri, 1972
  • La dialectique peut-elle casser des briques de René Viénet, 1973
  • Hôtel du Nord, Marcel Carné, 1938
  • Pépé le Moko (Jean Gabin), Julien Duvivier, 1937
  • Rocky de John G. Avildsen, 1977
  • This Is England de Shane Meadows, 2006
  • The Full Monty de Peter Cattaneo, 1997

Films de Science-Fiction :

  • Invasion Los Angeles de John Carpenter, 1989
  • District 9 de Neill Blomkamp, 2009
  • H2G2 : Le Guide du voyageur galactique de Hammer & Tongs, 2005
  • District 9 de Neill Blomkamp, 2009
  • Treevenge de Jason Eisener, 2008 (court metrage) [2]
JPEG - 46.7 ko

Films Antimilitaristes & de Antiguerre :

  • Le Tombeau des lucioles de Isao Takahata, 1996
  • Platoon d’Oliver Stone, 1986
  • Rambo de Ted Kotcheff, 1982
  • La Liste de Schindler de Steven Spielberg, 1994
  • Apocalypse Now de Francis Ford Coppola, 1979
  • La Bombe, de Peter Watkins, 1965
  • Iron Sky, Timo Vuorensola, 2012
  • Full Metal Jacket de Stanley Kubrick, 1987

Documentaires :

  • Ni Dieu ni maître, une histoire de l’anarchisme de Tancrède Ramonet, 2016 [3]
  • La sociologie est un sport de combat de Pierre Carles, 2001
  • Toxic Somalia, l’autre piraterie de Paul Moreira, 2011
  • 10 ans avec Hayao Miyazaki de Kaku Arakawa, 2019 [4]
  • All Eyez on Me de Benny Boom, 2017
  • ANTIFA – Chasseurs de skins de Marc-Aurèle Vecchione, 2008
  • Paris is burning de Jennie Livingston, 1991
  • Regarde, elle a les yeux grand ouverts de Yann Le Masson et du Collectif de femmes MLAC, 1982 +1
  • Born in flames de Lizzie Borden, 1983
  • Vade retro spermato de Philippe Lignières, 2011
  • La domination masculine de Patric Jean, 2009

Dessins animés :

  • Porco Rosso de Hayao Miyazaki, 1995
  • La Ferme des animaux de John Halas et Joy Batchelor, 1954
  • Nausicaä de la Vallée du Vent de Hayao Miyazaki, 1984
  • Princesse Mononoke de Hayao Miyazaki, 1997
  • Mon voisin Totoro de Hayao Miyazaki, 1988
  • Le Château dans le ciel de Hayao Miyazaki, 1986
  • Mary & Max de Adam Elliot, 2009
  • Le Garçon et le monde de Alê Abreu, 2014
  • Le roi et l’oiseau de Paul Grimault, 1953
JPEG - 37 ko

Séries :

  • Rick et Morty de Justin Roiland et Dan Harmon, 2013
  • The Wire de David Simon, 2002
  • Treme de David Simon, 2010
  • La Servante écarlate de Bruce Miller, 2017
  • Battlestar Galactica de Ronald D. Moore, 2004
  • Narcos de José Padilha, 2015
  • Les Soprano de David Chase, 1999
  • Black Mirror de Charlie Brooker, 2011
  • Pose de Ryan Murphy, Brad Falchuk et Steven Canals, 2018

Penser à accéder à la plateforme en prenant toutes vos précautions, si les gouvernements ne sont pas prompt à lutter contre l’évasion et la fraude fiscale, ils sont par contre ouvert à l’industrie du divertissement quand il s’agit de traquer les utilisateur.rices online qui refuseraient de se soumettre aux diktats du Capital. On ne peux donc que vous inviter à prendre bien note de la brochure « Comment s’organiser en ligne ? Une brochure pour lutter ! ». Ce n’est pas uniquement quand on organise une manif ou un blocage de péage qu’il faut se protéger de la surveillance de masse, mais lors de toute activité en ligne.

Les liens :

- Lien vers la plateforme locale de Rebellyon TV.

- Lien vers la plateforme internationale de Rebellyon TV.


Article publié le 01 Avr 2020 sur Rebellyon.info